Wall Street en forte hausse

 |   |  890  mots
Les marchés d'actions américains retrouvent des couleurs et clôturent en hausse dans le sillage de l'annonce de plusieurs rapprochements d'entreprises et après la publication de bons résultats trimestriels dans le secteur pharmaceutique avec Merck et Schering-Plough.

Les valeurs américaines clôturent la séance en hausse, alors qu'un cessez-le-feu semble se dessiner au Moyen Orient sous la pression des nations occidentales. En l'absence de publications économiques, les opérateurs se sont concentrés sur l'actualité en provenance des entreprises. Dans le secteur des semi-conducteurs, Advanced Micro Devices annonce le rachat du fabricant de cartes graphiques ATI Technologies pour 5.4 milliards de dollars. Dans le secteur de la santé, un groupe d'investisseurs serait sur le point d'annoncer le rachat du groupe de gestion hospitalière HCA pour 21 milliards de dollars. Dans le secteur pharmaceutique, Schering-Plough est bien orienté après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes.

Le Dow Jones clôture en hausse de 1.68% et repasse au-dessus de le la barre des 11 000 points à 11 051.05 points. Le Nasdaq Composite progresse de 2.05% à 2 061.84 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 1.66% à 1 260.91 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Advanced Micro Devices, qui clôture en baisse de 4.76% à 17.39 dollars. Le fabricant de microprocesseurs annonce le rachat de ATI Technologies pour 5.4 milliards de dollars. Advanced Micro Devices indique qu'il déboursera 4.2 milliards en cash et que le solde de l'opération se fera en actions à hauteur de 57 millions de ses propres titres. AMD précise que l'acquisition du fabricant de cartes graphiques devrait avoir un impact légèrement positif sur ses bénéfices pour 2007 mais que l'impact devrait être significatif à compter de 2008. ATI Technologies finit la séance sur un bond de 18.78% à 19.67 dollars.

Dans le secteur informatique, Dell, qui avait perdu près de 10% vendredi après avoir émis un profit warning, profite aujourd'hui des commentaires de Citigroup. La banque relève sa recommandation sur le titre et passe de " Conserver " à " Neutre " estimant que le fabricant devrait disposer d'un potentiel de hausse de ses prix qui devrait lui permettre d'atteindre ses objectifs de marge brute sans impact négatif sur son chiffre d'affaires. Le titre clôture sur une progression de 4.22% à 20.75 dollars.

Dans le secteur de la santé, HCA progresse de 3.36% à 49.48 dollars. Le groupe hospitalier confirme les dires du Wall Street Journal et serait sur le point d'être racheté pour un groupe d'investisseurs. Selon le quotidien, Bain Capital, Kohlberg, Kravis Roberts et Merrill Lynch seraient prêts à débourser 51 dollars par action, ce qui valoriserait HCA à 21 milliards de dollars en tenant compte des 10.6 milliards de dettes du groupe hospitalier.

Hasbro bondit de 9.49% à 19.15 dollars. Le fabricant de jouets a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires est en baisse à 528 millions de dollars contre 572.4 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont également en recul à 27.1 millions de dollars contre 29.5 millions de dollars un an plus tôt. Ramené à une action, le bénéfice est en ligne avec les attentes des investisseurs à 7 cents.

Merck finit la séance sur gain de 4.26% à 38.95 dollars. Le laboratoire pharmaceutique a vu au deuxième trimestre ses bénéfices progresser à 1.5 milliard de dollars contre 720.6 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le résultat par action ressort à 73 cents contre 65 cents pressentis par le marché. Les revenus sur le trimestre écoulé sont en hausse à 5.77 milliards de dollars contre 5.47 milliards de dollars un an plus tôt. Merck indique, par ailleurs, qu'il table pour l'exercice 2006 sur un bénéfice par action avant charges exceptionnelles de 2.40 à 2.48 dollars contre 2.40 dollars attendus en moyenne par les opérateurs.

Toujours dans le secteur pharmaceutique, Schering-Plough progresse de 5.66% à 20.55 dollars. Le laboratoire a publié ses comptes pour le deuxième trimestre. Les revenus sont en hausse de 11% à 2.8 milliards de dollars. Les profits sont au rendez-vous à 259 millions de dollars contre une perte de 48 millions de dollars enregistrée l'année dernière à la même époque. Hors charges de restructuration, le bénéfice par action s'établit à 25 cents contre 17 cents pressentis par les investisseurs.

Enfin, Texas Instruments clôture en hausse de 3.11% à 27.84 dollars. Le fabricant de puces électroniques pour la téléphonie mobile publiera ce soir ses résultats trimestriels. Les opérateurs tablent sur des revenus de 3.68 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 47 cents.

Sur le marché des changes, le dollar clôture en hausse. Les investisseurs estiment que la baisse du billet vert de la semaine dernière reflète déjà largement une pause dans le cycle de hausse des taux d'intérêts. La devise européenne finit la séance en repli à 1.2632 contre 1.2693 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise qui recule à 116.81 yens pour un dollar contre 116.25 vendredi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se tendent légèrement. Le 2 ans finit la séance à 5.08% contre 5.07% en fin de semaine dernière. Le 5 ans clôture à 4.99% contre 4.98% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 1 points de base à 5.04%.

Le pétrole clôture la séance en hausse malgré un cessez-le-feu qui semble se dessiner après 13 jours de conflit au Moyen Orient entre les forces armées d'Israël et le Hezbollah. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance septembre clôture la séance en baisse, au-dessus de la barre des 75 dollars le baril, à 75.05 dollars contre 74.43 dollars en fin de semaine dernière.

Copyright Investir

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :