Cap Gemini relève son objectif de croissance 2006

 |   |  403  mots
La société de services informatiques a présenté un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 9,4%, bien supérieur aux attentes. Du coup, l'objectif de croissance pour l'année est relevé à 8%. L'action s'envole.

La première société européenne de services informatiques a largement dépassé les attentes des analystes au premier trimestre. Alors que ces derniers tablaient sur une croissance des ventes de 4,5%, selon le consensus recueilli par l'agence Bloomberg, le groupe a annoncé un bond de 9,4% de ses ventes.

Le chiffre d'affaires atteint donc 1,86 milliard d'euros au premier trimestre 2006, contre 1,70 milliard d'euros pour la même période de l'an dernier. A taux et périmètre constants, la hausse a été de 9,8%. Cette croissance est particulièrement forte en Europe, où elle atteint 13,3%. "Dans la région Amérique du Nord, le chiffre d'affaires des activités Conseil, Intégration et Services de Proximité progresse de 5,6% (à taux et périmètre constants) mais cette bonne performance ne suffit pas à compenser l'arrêt de plusieurs contrats d'infogérance, décidé dans le cadre du plan d'amélioration de la rentabilité de
cette activité", indique le groupe.

Par métier, les taux de croissance les plus élevés sont ceux des Services Informatiques de Proximité (+13,0%) et de l'activité Intégration (+10,1%) suivis de l'Infogérance qui progresse de 8,8% et enfin de l'activité Conseil qui, continuant sur la bonne dynamique amorcée au quatrième trimestre 2005, enregistre une croissance de 8,0%.

Fort de cette bonne performance, le groupe de conseil et services informatiques "confirme sa prévision de marge opérationnelle de 5% en 2006", a déclaré ce matin son directeur général Paul Hermelin au cours d'une conférence téléphonique. Le groupe a revu à la hausse la prévision de croissance de son chiffre d'affaires en 2006, à taux et périmètre constants. Celle-ci "devrait dépasser 8% sur l'ensemble de l'exercice 2006".

"Les signatures enregistrées au premier trimestre s'élèvent à 2.990 millions d'euros, soit plus de deux fois celles enregistrées au même trimestre de l'exercice précédent (1.396 millions d'euros) et encore en hausse de 25,1% par rapport au quatrième trimestre 2005", précise le groupe dans son communiqué. Une croissance attribuable essentiellement à la signature de grands contrats d'Infogérance avec General Motors aux Etats-Unis et avec Her Majesty's Revenue & Customs en Grande-Bretagne mais aussi à l'augmentation des prises de commande dans les activités de Conseil et Intégration, particulièrement en Amérique du Nord où elles sont en progression de 27,1% par rapport au premier trimestre 2005.

Autant de nouvelles applaudies en Bourse, où le titre a clôturé sur un bond de 6,12% à 45,42 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :