Accor annonce pour 500 millions d'euros de cessions

 |   |  423  mots
Le groupe hôtelier a annoncé ce matin une hausse de 53,4% de son bénéfice à 241 millions d'euros. Le groupe entend se défaire de participations non stratégiques pour un montant de 500 millions d'euros durant les deux prochaines années.

Accor a dégagé un bénéfice net de 241 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 54,3% par rapport aux six premiers mois de l'an dernier, pour un chiffre d'affaires, déjà annoncé, de 3,69 milliards d'euros, en hausse de 8,4%. "Le résultat intègre la plus value de 129 millions d'euros dégagée sur la période dans le cadre de la cession immobilière de 68 hôtels à la Foncière des Murs", précise le groupe dans son communiqué. Le groupe d'hôtellerie et de services a également annoncé ce matin de "nouvelles cessions de participations non stratégiques" pour un montant supérieur à 500 millions d'euros en 2007-2008.

Concernant les actifs immobiliers hôteliers, Accor cèdera d'ici 2008 quelque 535 hôtels, qui devraient permettre de dégager 3,2 milliards d'euros supplémentaires, dont plus de 1,6 milliard en numéraire. Aux Etats-Unis, Accor a décidé de procéder à une "revue stratégique" de sa chaîne Red Roof Inn. Dans le cadre de sa politique de recentrage sur son coeur de métier, Accor avait déjà vendu ses participations dans Compass (restauration collective), Carlson Wagonlit Travel (voyages d'affaires) ainsi que la majorité de ses parts dans le Club Méditerranée, pour un montant de plus de 600 millions d'euros. Présentant les résultats du groupe lors d'une conférence destinée aux analystes financiers, Gilles Pélisson, le directeur général d'Accor, a affirmé que le processus de vente du voyagiste Go Voyages et de la restauration collective en Italie Gemeaz Cusin était engagé.

Accor confirme par ailleurs l'ouverture de 200.000 chambres nouvelles sur la période 2006-2010, dont 51% dans le segment économique et 34% dans le milieu de gamme. Dans le cadre de ce développement, plus des deux tiers des ouvertures seront réalisées en contrats de gestion et de franchise. Ce plan de développement est axé sur les pays émergents, au Moyen-Orient, en Amérique Latine et dans les "BRIC" (Brésil, Russie, Inde et Chine, qui représentent près de 50% des ouvertures).

Le bénéfice brut d'exploitation est ressorti à 969 millions d'euros, en hausse de 12,1%. De son côté, le bénéfice courant avant impôts a enregistré une hausse de 36,7% à 282 millions d'euros. "Pour l'ensemble de l'année 2006, le groupe se fixe un objectif de résultat avant impôt et éléments non récurrents situé entre 680 et 700 millions d'euros, soit une progression de plus de 20% par rapport à 2005 (569 millions d'euros)", indique Accor.

Le titre progresse de 0,22% à 49,54 euros en fin de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :