Le Crédit Agricole publie un bénéfice en hausse de 43%

 |   |  277  mots
La croissance du produit net bancaire et la maîtrise des frais de gestion ont permis à la banque verte d'afficher un bénéfice en hausse de 43% à 2,7 milliards d'euros au premier semestre. Le groupe poursuit sa stratégie de développement international.

Le Crédit Agricole a réalisé un résultat net part du groupe de 2,669 milliards d'euros au premier semestre de l'année, en hausse de plus de 43,1% par rapport à celui de la période correspondante de 2005. Le résultat brut d'exploitation s'élève à 3,177 milliards d'euros, en progression de 42,4% sur un an.

Deux raisons principales ont permis cette amélioration. Le produit net bancaire a connu une croissance de 22% à 8,166 milliards d'euros, tiré en particulier par la banque de financement et d'investissement et les métiers de gestion d'actifs et d'assurances. D'autre part, les frais de gestion on été maîtrisés, en augmentation de 11,8% sur ceux du premier semestre 2005. Mais le produit net bancaire n'a gagné que 4,4% au deuxième trimestre par rapport au premier. Du coup, au deuxième trimestre, le résultat net part du groupe a progressé de 33,8% à 1,284 milliard d'euros.

Durant la période, le Crédit Agricole a acquis, à la suite de son OPA réussie, 72% de la quatrième banque grecque, Emporiki Bank. Il a également pris le contrôle du management des activités de bancassurance du BES au Portugal, tout en renforçant sa participation directe dans cette banque, et a conclu un accord avec le groupe Fiat pour créer une joint-venture 50/50 pour le financement automobile des particuliers en Europe. En outre, le Crédit Agricole a pris le contrôle de deux banques de proximité, l'une en Ukraine (Index Bank) et l'autre en Egypte (Egyptian American Bank), cette dernière venant d'être fusionnée avec la filiale locale de Calyon pour former Crédit Agricole Egypt.

Mercredi, l'action Crédit Agricole gagne 0,34% à 32,05 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :