La participation bat tous les records pour le second tour

 |   |  254  mots
Le taux de participation atteignait 75,11% à 17 heures en métropole pour le second tour de l'élection présidentielle, contre 73,87% au premier tour à la même heure. Ce taux est le plus élevé jamais enregistré en fin d'après-midi pour une élection présidentielle depuis 1965.

La mobilisation des électeurs était à son plus haut niveaux dimanche en fin d'après-midi. Le taux de participation atteignait 75,11% à 17 heures en métropole, soit le plus élevé jamais enregistré à cette heure pour une élection présidentielle, selon le ministère de l'Intérieur. Au premier tour, le 22 avril, le taux de participation en fin d'après-midi était de 73,87%, et de 67,6% au second tour de 2002.

Le précédent record de votants remonte au deuxième tour de la présidentielle de 1974, avec 74,12% de participation à la même heure et un taux définif à 87,33%. Les instituts de sondages Ifop, CSA et Ipsos tablent sur un taux définitif entre 85% et 86%, soit l'un des deux plus forts taux sous la Ve République (85,85% en 1981).

Lors du premier tour, le 22 avril, le taux de participation définitif avait atteint 83,77% sur l'ensemble de la France. A Paris, le taux de participation au second tour de l'élection présidentielle à Paris s'établissait à 68,27% dimanche à 17h00, selon la préfecture de Paris. Ce chiffre est supérieur de près de cinq points à celui enregistré à la même heure dans la capitale lors de la présidentielle de 2002 (63,5%).

Malgré une participation en hausse, le flux des électeurs ce dimanche n'a pas provoqué, comme il y a 15 jours, de difficultés. Le 22 avril, des files d'attente s'étaient formées toute la journée devant les bureaux de vote à Paris et dans de nombreuses villes et il avait fallu parfois attendre plus d'une heure pour déposer son bulletin dans l'urne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :