Les ventes de PC en hausse de 12% au deuxième trimestre

 |   |  453  mots
Entre 59 et 61 millions d'unités ont été écoulées au deuxième trimestre, soit une hausse de 11,7%, selon les études de deux cabinets spécialisés. HP reste premier et accroît sa part de marché à 18,2%. La firme californienne creuse l'écart avec son rival texan Dell, en pleine restructuration. Ce dernier est désormais férocement concurrencé sur la vente directe aux particuliers, son terrain de prédilection.

Hewlett-Packard persiste et signe. Le géant informatique de Palo Alto reste leader du marché des ordinateurs pour le quatrième trimestre consécutif et profite fortement de l'augmentation des ventes dans le monde. Celles-ci ont bondi de 36% pour HP en une année et s'élèvent à 11,1 millions d'unités pour le semestre. La part de marché du groupe augmente de 3,4% et s'élève à 18,2%. Pour le cabinet IDC, c'est l'équilibre entre la vente directe aux particuliers et le commerce classique qui expliquent le succès de la firme. Le groupe enregistre ses plus fortes hausses aux Etats-Unis, où le groupe refait son retard sur Dell, ainsi qu'en Europe de l'Est, en Afrique et au Moyen-Orient où le taux de croissance de la marque est passé de 25 à 40%.

Le groupe dirigé par Michael Dell, s'il reste deuxième, s'est laissé distancer par son rival. Ayant vendu 9,1 millions d'unités pendant le trimestre, soit une chute de 5,5% par rapport au semestre précédent, Dell voit sa part de marché réduite à 15%. Le groupe a notamment beaucoup souffert aux Etats-Unis, seul marché où le groupe tient encore tête à HP (29% de parts de marché contre 25% pour HP). Les ventes d'ordinateurs portables ont notamment fortement contribué à l'augmentation générale des ventes. Dell a pâti des défauts techniques à répétition, ainsi que des pertes de compétitivité-prix, l'entreprise n'étant plus la seule à contourner les canaux de distribution traditionnels en passant par Internet. Le développement de la vente en magasin semble également connaître des problèmes de démarrage.

La concurrence est encore très forte entre les autres acteurs du marché. Le fabricant chinois Lenovo a ravi la troisième place au taïwanais Acer (8% contre 7,2% de parts de marché), malgré l'explosion des ventes de ce dernier (+54% par rapport au trimestre précédent).

Toutes les régions contribuent à l'augmentation des ventes. Les ventes en Asie-Pacifique ont augmenté de 18,3%, tirées par le boom chinois (+23,6%). Les ventes en Amérique latine s'envolent aussi (+25%). Seul le Japon fait grise mine, avec une chute de 4,6% des ventes.

Cette envolée a quelque peu surpris les fournisseurs des fabricants, et au premier titre, les fabricants de puces électroniques. Le leader mondial Intel a du revoir ses objectifs de production à la hausse. "Le marché des ordinateurs continue de croître sensiblement plus vite que ce que nous avions prévu" a déclaré John Antone, chef des opérations Asie du fabricant. Le boom informatique en cours en Inde et en Chine a profité à Intel qui a enregistré" une hausse de 8,4% de son chiffre d'affaires trimestriel. Les pays asiatiques comptent désormais pour plus de la moitié des ventes de puces (51%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :