Bourse de Londres : Borse Dubaï et le Qatar prêts à mettre fin à leur bataille

 |   |  175  mots
Le Qatar veut échanger ses 10% dans l'opérateur boursier nordique et balte OMX contre les 14% au capital du LSE détenus par l'opérateur public Borse Dubai. Un échange de titres qui permettrait de mettre fin à la bataille en cours sur le contrôle de la Bourse de Londres.

L'autorité chargée des investissements du Qatar discute avec le gouvernement de Dubai d'un échange de leurs titres dans les opérateurs boursiers londonien London Stock Exchange et scandinave OMX, pour mettre fin à leur bataille sur le LSE, rapportait dimanche le Sunday Times de Londres. Le Qatar veut échanger ses 10% dans OMX contre les 14% au capital du LSE détenus par l'opérateur public Borse Dubai, écrit le journal, sans citer de source.

Borse Dubai et son partenaire Nasdaq Stock Market ont amélioré le mois dernier leur offre sur OMX pour la porter à 32 milliards de couronnes suédoises ou environ 3,47 milliards d'euros et cherchent à se renforcer au capital du scandinave après les achats de titres OMX par Qatar Investment.

Qatar Investment, qui a pris également 20% du LSE en septembre, a déclaré que ces achats de titres dans OMX et le LSE étaient stratégiques et qu'il n'entendait pas faire une offre de rachat de la Bourse de Londres.

Ni le Qatar et ni Borse Dubai n'ont fait de commentaires sur cette information.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :