Nicolas Sarkozy charge Xavier Bertrand de réformer le marché du travail

 |   |  424  mots
La lettre de mission du Président de la République au ministre du travail détaille tous ses grands chantiers des mois à venir.

C'est une des ambitions du président de la République Nicolas Sarkozy. Il a chargé ce mercredi Xavier Bertrand de mettre en oeuvre une "réforme du marché du travail", présentée comme "une condition impérative pour atteindre le plein emploi".

Cet objectif est inscrit noir sur blanc dans la lettre de mission du ministre du Travail rendue publique ce jour. Avec une traduction explicite : "simplifier et unifier le cadre juridique du contrat de travail" et "faciliter les transitions entre les emplois, en permettant la transférabilité des droits associés au contrat de travail, notamment en matière de formation professionnelle et de garanties collectives".

Xavier Bertrand est également chargé de "réformer les règles de la représentativité syndicale" sur la base des futures conclusions des partenaires sociaux, le tout dans "un dialogue social réel, franc et responsable".

L'Elysée n'a pas fixé d'échéance au ministre du Travail. Mais depuis que Nicolas Sarkozy a pris ses fonctions, il a montré sa volonté d'aller vite, sans toutefois vouloir brûler les étapes ce qui peut laisser quelques latitudes à Xavier Bertrand.

Le ministre du Travail va avoir du travail car il devra aussi proposer "les modifications nécessaires à la législation du travail pour permettre l'ouverture des commerces le dimanche dans le cadre du volontariat des salariés". Il devra également faire de l'emploi des seniors "une priorité", notamment en mettant "fin aux dispositifs de préretraite et à toutes les autres mesures qui entrent en contradiction avec cet objectif".

Le président de la République précise aussi les objectifs de plusieurs conférences sociales de rentrée.
La conférence sur les salaires et le pouvoir d'achat "s'attachera notamment à moderniser le mode de fixation du Smic et à impulser une stratégie d'augmentation des revenus du travail".

Celle sur l'égalité hommes-femmes visera à "mettre en place les moyens techniques de constater les pratiques discriminatoires à l'égard des femmes et de les sanctionner à la juste mesure de leur gravité".

Concernant les conditions de travail, objet d'une autre conférence, Nicolas Sarkozy souhaite que Xavier Bertrand effectue "une modernisation profonde de la médecine du travail", veille "au succès des négociations en cours sur la pénibilité" et se penche sur le stress.

L'Elysée n'a pas fixé d'échéance au ministre du Travail. Mais depuis que Nicolas Sarkozy a pris ses fonctions, il a montré sa volonté d'aller vite, sans toutefois vouloir brûler les étapes ce qui peut laisser quelques latitudes à Xavier Bertrand.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :