Paul Wolfowitz quittera la présidence de la Banque mondiale le 30 juin

 |   |  197  mots
Le président de la Banque mondiale, accusé d'avoir favorisé l'avancement de sa compagne, a accepté de renoncer à ses fonctions. Il partira le 30 juin au terme d'une longue crise.

Paul Wolfowitz cède. Le très controversé président de la Banque mondiale a annoncé sa démission pour le 30 juin prochain, au terme d'un bras de fer qui l'a opposé à son conseil d'administration et aux employés de l'institution internationale. Ces derniers reprochaient principalement à leur président l'avancement de sa compagne, Shaha Riza au sein de la Banque mondiale.

Affirmant ne pas avoir à porter seul la responsabilité des faits qui lui sont reprochés, Paul Wolfowitz a résisté jusqu'au bout aux appels à la démission et a assuré avoir suivi les recommandations du comité d'éthique dans ce dossier.

Le président américain George Bush, qui souhaitait le voir rester à son poste, a accepté sa démission à contrecoeur, d'après Tony Fratto, porte-parole de la Maison blanche. La Maison Blanche devrait prochainement désigner un candidat pour remplacer Paul Wolfowitz.

Le personnel de la banque s'est, quant à lui, réjouit de cette issue. L'affaire avait soulevé une vague d'indignation parmi les 10.000 salariés de l'institution, dont les représentants étaient allés jusqu'à écrire au Conseil d'administration pour se plaindre des conséquences sur leur travail, notamment dans la lutte contre la corruption.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :