Statoil révise à la baisse son objectif de production

 |   |  267  mots
Après Shell et Total c'est au tour de la compagnie pétrolière norvégienne de réviser pour la toisième fois à la baisse son objectif de production. Elle table désormais sur "1,15 à 1,20 million de barils équivalent-pétrole par jour" (mbj) contre 1,30 mbj prévu initialement.

Après ses concurrentes Shell et Total, la compagnie pétrolière norvégienne Statoil revoit également son objectif de production à la baisse pour l'année en cours. Elle table désormais sur "1,15 à 1,20 million de barils équivalent-pétrole par jour" (mbj) contre 1,30 mbj prévu initialement, annonce le communiqué de Statoil ce jeudi.

Le principal producteur d'hydrocarbures en Norvège a invoqué des retards dans la mise en exploitation et dans la montée en puissance de certains gisements dans le pays scandinave, en Azerbaïdjan et en Algérie pour expliquer la révision de son objectif, la troisième en un an.
La réduction de production sur ces champs d'hydrocarbures n'a pu être que partiellement compensée par une production de gaz naturel accrue et une augmentation des exportations depuis d'autres gisements, a indiqué Statoil dans un communiqué.

"Conséquence directe de la réduction de production, les coûts de production excéderont 30 couronnes norvégiennes (5 dollars) par baril en 2007", précise le communiqué.

La nouvelle a pesé sur le cours de l'action Statoil qui s'échangeait en baisse de 1,46% dans les premiers échanges à la Bourse d'Oslo, à 169 couronnes. Confronté à l'amenuisement de ses gisements sur le socle norvégien, le groupe détenu à 70,9% par l'Etat norvégien a récemment annoncé deux grosses acquisitions. Le 27 avril, il a annoncé le rachat du canadien NAOSC, spécialisé dans les sables bitumineux, pour 2 milliards de dollars. Il est aussi en train d'absorber la division pétrole et gaz de son compatriote Norsk Hydro, ce qui devrait en faire le plus gros opérateur offshore au monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :