Rechute des Bourses mondiales

L'euphorie des derniers jours est retombée. Les Bourses d'Asie ont baissé mercredi, plombées par le recul, la veille, de Wall Street et des marchés européens, une nouvelle fois affectés par la crise hypothécaire ("subprime") aux Etats-Unis.

Plombées par le recul de Wall Street et des marchés européens, la veille, une nouvelle fois affectés par la crise hypothécaire ("subprime") aux Etats-Unis, les Bourses asiatiques ont baissé ce mercredi.

Après avoir perdu jusqu'à 2,60% et être passé sous la barre des 16.000 points en milieu de journée, pour la première fois depuis une semaine, le Nikkei s'est quand même redressé en fin de séance. En clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a abandonné 274,66 points (-1,69%) à 16.012,83 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a fini sur un recul de 27,05 points (-1,71%) à 1.557,55 points.

La remontée du yen face au billet vert, à moins de 114 yens pour un dollar, a également incité les investisseurs à se départir de titres de sociétés exportatrices. "Les inquiétudes sur les perspectives de l'économie américaine sont renforcées par la publication d'informations économiques décevantes", a constaté un expert de Toyo Securities.

La Bourse de Shanghai a clôturé en forte baisse, mettant fin à une série de sept records consécutifs, l'indice composite reculant de 1,64% à 5.109,43 points.

A Séoul, l'indice Kospi a fléchi de 2,15% dans les premiers échanges tandis que Hong Kong trébuchait de 2,4%.
La place hongkongaise avait déjà terminé dans le rouge mardi soir (-0,90%) mettant fin à une semaine de rebond. Le Hang Seng avait établi le 20 août un record de clôture à 23.577,73 points.

"Nous sommes dans une phase de prises de bénéfices. L'euphorie des derniers jours est retombée", a indiqué Francis Lun, de la maison de courtage Fulbright Securities.

Bombay cédait 2,19%, Singapour 2,2%, Jakarta 2,2% et Sydney 1,69%. La Bourse de Manille a fini à -1,3%.

Les places financières mondiales ont essuyé de fortes pertes ces dernières semaines, les investisseurs redoutant une extension non maîtrisée des conséquences de la crise du marché des crédits immobiliers à risque ("subprime") aux Etats-Unis. Ils craignent que les défauts de paiements ne déstabilisent l'ensemble du marché mondial du crédit.

La Bourse de New-York a nettement reculé mardi, son indice phare, le Dow Jones, cédant 2,10% à 13.041,85 points, et le Nasdaq perdant 2,37% à 2.500,64 points. Les grands indices européens étaient également passés dans le rouge Paris et Amsterdam perdant autour de 2%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.