Cuba : le président Castro dans "un état très grave"

 |   |  362  mots
Selon le quotidien espagnol El Pais, le leader Fidel Castro est atteint par une infection qui s'est compliquée en péritonite. Son état de santé est jugé "très grave". Arrivé au pouvoir en 1959, Castro n'est plus apparu en public depuis le 26 juillet.

Le dirigeant cubain Fidel Castro est dans un état très grave en raison de complications consécutives à l'échec de trois opérations pratiquées sur son gros intestin pour soigner une diverticulite, rapporte ce matin El Pais sur son site internet. Selon le quotidien espagnol, le leader Fidel Castro est atteint par une infection qui s'est compliquée en péritonite. El Pais cite deux sources médicales provenant d'un hôpital madrilène où travaillait le chirurgien espagnol qui a visité le dirigeant cubain en décembre.

Arrivé au pouvoir en 1959, Castro n'est plus apparu en public depuis le 26 juillet. Il avait transmis le pouvoir cinq jours plus tard à son frère Raul à titre provisoire. Le président cubain âgé de 80 ans est dans un état "très grave" et est alimenté par intraveineuse, rapporte El Pais. Lundi, un diplomate proche de La Havane avait affirmé que Castro avait des problèmes avec les points de suture laissés par l'opération qu'il a subie à l'estomac. Ce diplomate, qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat, fait partie de l'une des délégations présidentielles venues à Quito pour la cérémonie d'investiture du nouveau président équatorien, Rafael Correa.

Si les informations d'El Pais sont confirmées, elles constitueront le premier bilan détaillé de l'état de santé de Castro. Aucun responsable cubain, à La Havane, n'a pour l'instant réagi à ces informations, mais les autorités cubaines ont de toute façon prévenu qu'elles ne divulgueraient pas de détails sur la maladie du président cubain.
Castro n'est pas apparu en public depuis le 26 juillet dernier.

Dans son message du Nouvel an rendu public le 30 décembre, Castro a déclaré aux Cubains qu'il se remettait lentement de son opération et sa convalescence, précisait-il, était "loin d'être une bataille perdue". Samedi, le fils aîné de Castro, Fidel Castro Diaz-Balart, a déclaré à la presse au Chili que l'état de santé de son père s'améliorait. "Il va mieux, mieux. Je le vois se rétablir", a déclaré son fils, ajoutant que son père était "d'humeur positive, optimiste"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :