Kingfisher essuie un recul de 11% de son résultat en 2006

Sur son dernier exercice, la maison-mère de Castorama et B&Q paye la baisse des prix en Grande-Bretagne et en France. Le distributeur britannique, qui poursuit à marche forcée son expansion en dehors de ces deux pays, affiche un bond de 30% de ses ventes et de 37% de son résultat dans le reste de l'Europe et en Asie.

Kingfisher n'a pas pu échapper au diktat du petit prix en Europe occidentale. Le distributeur britannique, dont les ventes 2006 se sont élevées à 8,6 milliards de livres sterling (soit 12,8 milliards d'euros), a dégagé un résultat net de 396 millions de livres (584 millions d'euros). Conforme aux attentes des analystes financiers, ce résultat, en recul de 11% par rapport à l'exercice 2005, a été impacté par la baisse des prix que le distributeur britannique d'articles de bricolage a opérée.

La pression sur les prix de vente en Grande-Bretagne et France s'est traduite par un recul de ses profits de 16,8% outre-Manche et de 10% dans l'Hexagone. Toutefois, Kingfisher se dit satisfait des retombées de son programme de relance en France. Le distributeur, qui y opère sous les enseignes Castorama et Brico Dépôt, y affiche une progression de 9% de son activité, à 2,9 milliards de livres, soit 4,3 milliards d'euros. La seule enseigne Castorama a généré 2,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires (+3,6%).

Le groupe tire parti de son expansion dans les pays émergents, notamment en Pologne (+25% de chiffre d'affaires, pour +26% de profit) et en Chine (+41,3% de chiffre d'affaires). B&Q, son enseigne de produits de bricolage et d'équipement de la maison, profite de l'urbanisation galopante en Chine et de l'intégration des magasins chinois d'Obi, enseigne allemande, rachetés en 2005. Kingfisher aligne désormais 58 magasins en Chine. Il en ouvrira sept en 2007.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.