Euronext et la Bourse du Luxembourg s'associent sur les obligations d'entreprises

 |   |  221  mots
Les deux groupes créent un groupement d'intérêt économique (GIE) permettant la cotation des instruments disponibles à la Bourse du Luxembourg sur la plate-forme de négociation d'Euronext.

Euronext renforce ses liens avec la Bourse du Luxembourg. Les deux entreprises de marché vont créer un groupement d'intérêt économique (GIE) sur les obligations d'entreprises, qui seront négociables dès le deuxième trimestre 2007 sur la plateforme d'Euronext. Ce GIE aura pour objectif de développer une norme commune pour l'admission et la négociation des obligations d'entreprises "grâce à l'utilisation et à la promotion d'une solution technologique de pointe, complète et intégrée", précise les deux partenaires dans un communiqué. "Concrètement, l'ensemble des instruments admis aux marchés de la Bourse de Luxembourg - 40.000 au total dont 29.000 obligations - sera disponible, dès le deuxième trimestre 2007, sur NSC, la plate-forme de négociation unique pour les marchés au comptant d'Euronext", ajoutent-ils.

Saluant ce partenariat, Jean-François Théodore, président du directoire d'Euronext, a déclaré que "un an seulement après les premières discussions entre nos marchés, Euronext et la Bourse du Luxembourg franchissent aujourd'hui une nouvelle étape dans leur coopération. Grâce à ce nouvel accord, nous serons capables d'ici peu d'offrir un standard européen en matière de cotation et de négociation des obligations corporate".

Les investisseurs semblent adhérer au projet puisque le titre Euronext grimpait de 3,30% à 86 euros en fin de matinée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :