Recul des profits de Dassault mais commandes record de Falcon

 |   |  151  mots
Le bénéfice net a baissé en 2006 de 8% à 281 millions d'euros. Mais l'activité "avions d'affaires" est en pleine forme.

Dassault Aviation a annoncé ce jeudi matin avoir subi un recul de 8% de son bénéfice net consolidé en 2006, à 281 millions d'euros contre 305 millions l'année précédente.

Même érosion du côté des ventes. Le chiffre d'affaires consolidé de l'avionneur français s'est élevé sur la période à 3,3 milliards d'euros contre 3,42 milliards en 2005.

Les ventes d'avions militaires restent moroses. Dassault n'a toujours pas vendu son dernier né, l'avion de combat Rafale, hors de France, même s'il est en lice en Inde, en Suisse, au Maroc voire en Libye, et risque de voir la France en acheter moins que prévu.

A l'inverse, celles des avions d'affaires de la maison, les Falcon, sont en plein boom. Cette activité civile représente désormais 62% du chiffre d'affaires total. Et Dassault a engrangé l'an dernier un "record historique" de 158 commandes pour ses Falcon et a livré 61 appareils de cette gamme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :