Bond des résultats semestriels de Scor

Le réassureur français Scor a annoncé ce matin un résultat en hausse de 77% au premier semestre 2007, dopé par l'acquisition du réassureur vie allemand Revios et par d'importants produits financiers.

Bon début d'année pour le réassureur français Scor. A l'occasion de la publication de ses résultats, ce matin, le groupe a d'ailleurs fait savoir qu'il ne devrait être que "très marginalement affecté par les développements de la crise financière récente", étant donné sa "politique prudente" de placement de ses actifs.

Pour les six mois écoulés, le résultat net a atteint 155 millions d'euros, en hausse de 77%, un chiffre légèrement supérieur à la moyenne des prévisions des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient sur 150 millions d'euros.

Sur ce total, la contribution de Revios s'élève à 33,0 millions d'euros. De ce fait, le résultat net s'inscrit, à périmètre constant, en progression de 45% par rapport au premier semestre 2006.

L'activité de gestion financière du groupe a fortement contribué à la progression du résultat net, les produits de placement s'élevant à 281 millions d'euros (contre 173 millions au premier semestre 2006), les plus-values de cessions à 77 millions (contre 47 millions).

Le résultat opérationnel, en hausse de 36% à 255 millions d'euros (247 millions prévus par le consensus Reuters), a été porté par la contribution de Revios dans la réassurance vie (47 millions d'euros), qui a permis au résultat de l'ensemble du pôle de progresser de 126% à 79 millions d'euros.

Dans la non vie, l'opérationnel s'est inscrit en progression de 16% à 177 millions d'euros. Le ratio combiné de l'activité non vie (qui rapporte les coûts des sinistres et des frais aux primes encaissées) est ressorti à 98,8%, contre 98,2% un an auparavant. Hors CRP, filiale mis en "run off" ne souscrivant plus de nouveaux traités, il s'est inscrit à 98,3%.

A la Bourse de Paris, le titre ouvrait en baisse de 1,6% ce matin à 17,45 euros, alors que l'indice européen de l'assurance reculait de 0,8%. Scor, qui s'est hissé au 5e rang mondial de la réassurance avec l'acquisition, bouclée courant juillet, du suisse Converium, n'intégrera ce dernier dans ses comptes qu'au deuxième semestre 2007.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.