Rémy Cointreau confirme ses objectifs de croissance

 |   |  216  mots
Le groupe de vins et spiritueux publie un chiffre d'affaires quasiment stable au troisième trimestre de son exercice. Sur neuf mois, ses ventes ont progressé de 2,2% en croissance organique. Rémy Cointreau confirme son objectif de croissance organique à deux chiffres du résultat opérationnel courant pour l'exercice 2006-2007.

Rémy Cointreau a réalisé un chiffre d'affaires de 610,5 millions d'euros sur les neuf premiers mois (à fin décembre) de son exercice, en croissance organique de +5,6% pour les marques propres du groupe et de +2,2% en croissance organique globale. A structure et taux de change comparables, c'est le cognac (+6,9% à 263 millions d'euros) et le champagne (+6,5% à 106,8 millions) qui ont été les plus dynamiques. De leur côté, les liqueurs et spiritueux ont vu leur activité croître de 3,1% à 163,9 millions.

Sur le seul troisième trimestre, le groupe publie des ventes de 256,2 millions d'euros, quasiment stables par rapport à celles du troisième trimestre de l'exercice précédent. Les analystes attendaient 257 millions.

Produit par produit, le groupe note la "bonne tendance" du cognac Rémy Martin, "sur ses grands marchés, aux Etats-Unis et en Asie", le marché européen étant "dynamisé par la Russie". En ce qui concerne les liqueurs et spiritueux, les progressions de ventes sont jugées "satisfaisantes, particulièrement aux Etats-Unis, en France, au Benelux ainsi qu'au Japon." Le groupe signale également les "bonnes" performances des champagnes Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck, qui compensent "la baisse volontaire des autres champagnes à faible valeur ajoutée".

Dans son communiqué, le groupe confirme son objectif de croissance organique à deux chiffres du résultat opérationnel courant pour l'exercice 2006-2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :