Faurecia : croissance à deux chiffres au premier trimestre

 |   |  668  mots
Au premier trimestre 2007, le chiffre d'affaires du groupe Faurecia, filiale de PSA Peugeot Citröen, s'élève à 3, 243 milliards d'euros, en augmentation de 11,5 %. Sur l'ensemble du premier semestre, la croissance de l'activité devrait se poursuivre, mais à rythme moins soutenu.

Au premier trimestre 2007, le chiffre d'affaires du groupe Faurecia, filiale de PSA Peugeot Citröen, s'élève à 3, 243 milliards d'euros, en augmentation de 11,5 %. Hors ventes de monolithes, à taux de change et périmètre constants, il progresse de 10,7 %. Les variations de change ont un effet négatif de 1,5 % et l'intégration de Cadence Innovation France dans l'activité Bloc avant un effet positifde 1,2 %.

En Amérique du Nord, la croissance forte de l'activité (+33 %) est liée à la montée en cadence de nombreux nouveaux programmes. En Europe, les ventes à Audi, BMW, Ford et PSA Peugeot Citroën bénéficient de l'impact des voitures lancées en 2006. La croissance s'y établit à 9 % par rapport à un premier trimestre 2006 faible. En Asie, la croissance est de 27 %. Sur l'ensemble du premier semestre, la croissance de l'activité devrait se poursuivre, mais à rythme moins soutenu. Rappelons que lors de la présentation de ses résultats 2006, l'équipementier avait indiqué qu'il prévoyait pour cette année une poursuite de la croissance du chiffre d'affaires en ligne avec celle constatée en 2006 (+6,1% et +5,6% à taux de change constant) et une amélioration du résultat opérationnel à partir du second semestre.

Le chiffre d'affaires réalisé par l'activité Sièges d'automobile est de 1,33 milliards d'euros au premier trimestre. Il progresse de 12,2 % à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2006. L'effet de change est négatif de 0,8 %. En Europe, la croissance est de 9 % et s'explique par les ventes de l'Audi Q7, la BMW Mini, la
Citroën C4 Picasso, la Ford S-Max, la Peugeot 207 et la Toyota Yaris. Hors d'Europe, la croissance s'établit à 17 % en Asie et à 43 % en Amérique du Nord, grâce notamment à la Chrysler Sebring et au BMW X5 qui ont largement compensé le recul chez General Motors.

Le chiffre d'affaires des autres modules de l'Intérieur véhicule s'établit à 922,1 millions d'euros, en progression de 6,9 % à taux de change constants. L'impact du taux de change est négatif de 1,7 %. En Europe, l'activité a bénéficié de la reprise des ventes à PSA Peugeot Citroën (Citroën C4 Picasso, Peugeot 207), du démarrage de l'Opel Corsa et des ventes de l'Audi Q7. A taux de change constants, la croissance en Amérique du Nord est de 28 %, grâce aux ventes à Chrysler (Chrysler Sebring et Dodge Nitro) et au renouvellement du BMW X5.

Au total, le chiffre d'affaires du secteur des Modules de l'intérieur du véhicule s'élève donc à 2, 26 milliards d'euros, en augmentation de 10,0 % à taux de change constants par rapport à l'année 2006.

Le chiffre d'affaires Systèmes d'échappement s'élève à 746,3 millions d'euros au premier trimestre 2007, en hausse de 13,9 % hors ventes de monolithes et à taux de change constants. L'effet de change est négatif de 4,4 %. Hors ventes de monolithes, cette activité progresse de 14 % en Europe, grâce notamment aux ventes à Ford, PSA Peugeot Citroën et Volkswagen. En Amérique du Nord, l'activité progresse de 10 %. Le démarrage des ventes à
Chrysler a en effet permis de compenser le recul des ventes à General Motors. En Asie, la croissance, qui s'établit à 29 %, est liée aux ventes à Hyundai-Kia en Corée et à Ford, PSA Peugeot Citröen et Volkswagen en Chine. Le chiffre d'affaires monolithes en croissance de 25,7 % à taux de change constants, suit l'évolution de l'activité et la hausse du coût des métaux précieux.

Le chiffre d'affaires Bloc avant est de 237,6 millions d'euros au premier trimestre, en progression de 29,6 %. Il comprend la reprise au 1er Janvier 2007 des activités de Cadence Innovation en France. A données comparables, la croissance est de 13,3 %. L'effet périmètre représente 16,8 % et l'impact négatif de change est de 0,5 %. Cette activité a bénéficié, en Europe des ventes de la BMW Série 3, la Citroën C4 Picasso et la Peugeot 207, et aux Etats-Unis du démarrage de la Chrysler Sebring. Au total, le chiffre d'affaires du secteur des Autres modules s'élève donc à 983,9 millions d'euros. Il progresse de 13,7 % hors monolithes et à périmètre et taux de change constants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :