Alitalia : Rome évoque le spectre de la liquidation

Le ministre de l'Economie italien, Tommaso Padoa-Schioppa, a averti ce jeudi que le gouvernement italien mettra en liquidation la compagnie si aucun repreneur n'est trouvé.

Une liquidation sera la seule issue pour Alitalia si aucun repreneur n'est trouvé, a déclaré le ministre italien de l'Economie, Tommaso Padoa-Schioppa, dans un entretien dans le Corriere della Sera de ce jeudi. Le Trésor italien, qui détient 49,9% de la compagnie aérienne en difficulté, a annoncé formellement mercredi que l'appel d'offres, ouvert depuis sept mois pour vendre aux enchères Alitalia, avait échoué.

"En dehors d'une vente, il n'y a qu'une liquidation possible", a déclaré Padoa-Schioppa au quotidien italien. Il a ajouté que le gouvernement de centre-gauche cherchait une alternative pour vendre la participation de l'Etat. "C'est une entreprise qui perd de l'argent et dans laquelle l'Etat ne peut injecter davantage de capital", a-t-il déclaré. "Rendre Alitalia attrayante pour un investisseur semble plus difficile que nous le pensions."

Le gouvernement a déclaré qu'il allait examiner toutes les options, dont l'ouverture de discussions directes avec d'anciens candidats au rachat, pour garder l'espoir de sauver la compagnie et éviter de la placer sous administration judiciaire. La Commission européenne a en outre déclaré mercredi que Rome ne pouvait consentir davantage d'aides publiques à Alitalia.

Les trois candidats qui ont quitté le processus d'enchères - la compagnie aérienne russe Aeroflot, les fonds américain d'investissement MatlinPatterson et TPG, ainsi que la compagnie aérienne italienne à bas coûts Air One - ont indiqué qu'ils pourraient réexaminer le dossier si les conditions de la privatisation étaient assouplies. Alitalia perd plus de 1 million d'euros par jour et a besoin de cash supplémentaire après une dépréciation d'actifs liée à sa flotte.

Le groupe doit tenir une réunion de son conseil d'administration vendredi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.