Lanxess améliore sa rentabilité au deuxième trimestre de l'année

Le groupe chimique allemand, issu de la scission de Bayer en 2005, affiche au deuxième trimestre 2007 une rentabilité en hausse. Son chiffre d'affaires et son résultat net se sont cependant dégradés en raison de ses mouvements de restructuration.

Lanxess a publié un résultat d'exploitation hors éléments exceptionnels en hausse de 5% pour le deuxième trimestre de l'année à 211 millions d'euros. Sa marge d'exploitation augmente de 0,7 point à 12,2%, "près de notre objectif d'atteindre le taux de profitabilité de nos concurrents" précise Axel C. Heitmann, PDG du groupe.

Le chiffre d'affaires est cependant en baisse de 1,4% à 1,727 milliard d'euros, en raison de la restructuration de ses activités et de l'impact négatif des taux de change. Egalement, Lanxess affiche une perte nette de 59 millions (pour un bénéfice de 77 millions d'euros au deuxième trimestre 2006), qu'il attribue aux frais occasionnés par la création d'une joint-venture entre son unité Lustran Polymères et Ineos.

Lanxess se fixe un objectif de résultat d'exploitation hors exceptionnel compris entre 700 et 720 millions d'euros pour l'année 2007 (contre 675 millions d'euros en 2006).

Un peu avant 11h, le cours de bourse de Lanxess chutait de 5,31% à la bourse de Munich, alors que l'indice boursier baissait de 1,98%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.