Rapprochement Ingenico-Sagem Sécurité

 |   |  376  mots
Le chiffre d'affaires pro forma combiné pour 2006 s'élève à 646 millions. Les deux sociétés avaient annoncé en juillet être entrées en négociations exclusives pour réunir leurs activités de solutions de paiement électroniques, afin de devenir un "leader mondial du domaine".

Nouvel épisode dans le dossier complexe de l'ex Sagem qui a fusionné avec le motoriste aéronautique Snecma pour créer Safran. Ingenico a annoncé ce lundi matin avoir conclu avec Sagem Sécurité un accord "visant à rapprocher leurs activités de solutions de paiement électronique".

Sagem Sécurité avait été constituée récemment en filiale distincte de Safran dans le domaine de la sécurité au plan civil (terminaux de paiement, systèmes biométriques, cartes à puces), afin notamment faciliter les partenariats. Elle et Ingenico avaient annoncé en juillet être entrées en négociations exclusives pour réunir leurs activités de solutions de paiement électroniques, afin de devenir un "leader mondial du domaine".

Le nouvel ensemble s'attend à une amélioration de l'Ebitda (excédent brut d'exploitation) net de l'ordre de 25 millions d'euros à partir de 2010. L'opération devrait avoir un impact neutre sur le résultat net par action la première année, "puis compris entre 5 et 10% en 2009 et fortement relutif au-delà", c'est-à-dire profiter au bénéfice par action.

En 2006, le chiffre d'affaires de l'activité terminaux de paiement de Sagem Sécurité s'est élevé à 120 millions d'euros pour une marge opérationnelle de 9,7%. Les ventes ont enregistré une croissance annuelle moyenne de 28,3% sur la période 2003-2006. Ingenico a, lui, réalisé un chiffre d'affaires de 506 millions d'euros (+17,6%), pour une marge opérationnelle de 6,5%. Le chiffre d'affaires pro forma combiné pour 2006 s'élève à 646 millions.
Au premier semestre 2007, Sagem Sécurité et Ingenico ont réalisé une marge opérationnelle respective de 12,6% et de 8,9%.

"Cette tendance devrait se poursuivre et chacune des deux sociétés attend une progression soutenue de sa profitabilité sur les derniers mois de l'année" et "le nouvel ensemble devrait poursuivre cette croissance rentable, en continuité avec les performances de l'exercice en cours", assure Ingenico.

Techniquement, le mariage se fera comme suit : Ingenico va émettre 10,6 millions de nouvelles actions au profit de Sagem Sécurité, qui deviendra le principal actionnaire du nouvel ensemble, à hauteur de 25% des actions. Sagem Sécurité apporte à Ingenico ses activités de terminaux de paiement logées dans ses filiales Sagem Monétel et Sagem Danemark.

Ce lundi, le titre Ingenico a progressé de 1,64% à 20,39 euros. L'action Safran a, elle, reculé de 1,27% à 13,12 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :