Etienne Mougeotte succède à Nicolas Beytout à la tête du Figaro

C'est officiel depuis ce mardi. Etienne Mougeotte est nommé directeur des rédactions du groupe Figaro. De son côté, LVMH vient d'annoncer par communiqué la nomination de Nicolas Beytout comme président de Di Group, le pôle médias de LVMH à compter du 26 novembre prochain. Il ne deviendra président du groupe "Les Echos" qu'ultérieurement, une fois le rachat finalisé.

Les communiqués officiels pleuvent de toute part. Certaines formules exprimées encore au conditionnel lundi deviennent affirmatives aujourd'hui mardi. Parmi elles, le remplacement de Nicolas Beytout par Etienne Mougeotte. L'ancien numéro un de TF1 venait tout juste d'arriver à la tête du Figaro Magazine en septembre dernier.

Quant à Nicolas Beytout, il a bel et bien accepté de prendre la présidence de Di Group, le pôle média de LVMH. Dans un communiqué envoyé ce mardi matin, l'entreprise de luxe dirigée par Bernard Arnault rend officielle l'arrivée de Nicolas Beytout à compter du lundi 26 novembre; c'est-à-dire la semaine prochaine succédant ainsi à Alain Metternich. Ce dernier devient ainsi conseiller du président jusqu'à son départ en retraite à l'été 2008. Le communiqué précise que Nicolas Beytout sera ultérieurement nommé Président du groupe "Les Echos". Le temps pour LVMH de finaliser le rachat de ce groupe dont il n'est pas encore propriétaire.

C'est lundi que Nicolas Beytout avait confirmé à la rédaction du Figaro dont il est actuellement directeur, son départ pour rejoindre LVMH et Bernard Arnault. Mais c'est le président de la République, Nicolas Sarkozy, qui s'était chargé de créer la surprise vendredi en apprenant aux journalistes des "Echos" venus l'interviewer que Nicolas Beytout serait leur futur PDG.

Nicolas Beytout prend donc du galon. DI Group, le pôle médias de LVMH, sans doute rebaptisé bientôt, comprend actuellement, entre autres, Radio Classique, Investir, Connaissance des Arts et La Tribune. Ce dernier titre est en passe d'être vendu, LVMH étant entré en négociations exclusives avec Alain Weill (patron de RMC, BFM...).

Dans leur édition de lundi , "Les Echos" indiquaient que la mission de Nicolas Beytout chez LVMH sera d'une part la gestion des titres du pôle mais aussi l'accélération des développements du groupe de luxe dans les médias. Il pourrait entre autres s'agir du "Financial Times" que le groupe de luxe a dans sa ligne de mire. Il est actuellement détenu par le groupe britannique d'édition Pearson, ancien propriétaire des "Echos", qui souhaite désormais se recentrer sur l'éducation, son coeur de métier. Pearson pourrait donc décider de se séparer du FT et Bernard Arnault n'a jamais caché son intérêt envers le prestigieux quotidien britannique des affaires. Sans oublier TF1 que Bouygues pourrait être amené à céder dans le cas d'un réaménagement de ses actifs industriels.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.