Paris au-dessus des 6.100 points

 |   |  326  mots
La Bourse de Paris termine la semaine en pleine forme. Le CAC 40 clôture ce soir sur une nette progression de 1,23% à 6.101 points. Seules trois valeurs de l'indice sont dans le rouge: Alstom, EDF, Michelin. La séance a été marquée par le dossier EADS et par la fermeté des prix du brut qui a entraîné à la hausse les valeurs pétrolières.

C'est donc la valeur du jour à la Bourse de Paris et une des meilleures performances du CAC: EADS prend 3,34% à 23,50 euros. Le marché spécule sur une réorganisation du tour de table d'EADS. En visite aujourd'hui à Toulouse, Nicolas Sarkozy a assuré que l'Etat fera son devoir, y compris s'il faut procéder à une augmentation de capital. A noter également que British Airways a commandé 8 Airbus A320 pour 528 millions de dollars.

Les cours du Brent restent fermes autour de 70 dollars à cause des perturbations au Nigeria et des problèmes dans plusieurs raffineries aux Etats-Unis. La hausse des cours du brut profite à Total, qui prend 2,91% à 56,19 euros. Les autres valeurs pétrolières en profitent. Technip gagne 1,16% à 56,56 euros, Schlumberger 2,18% à 58,58 euros.

Sanofi-Aventis est en très nette hausse alors que Warren Buffet a augmenté de 70% sa participation dans le laboratoire, même si elle reste tout de même très faible. Le titre gagne 2,57% à 70,06 euros. A noter également que la FDA a donné son feu vert pour une nouvelle application de son anti-coagulant vedette le Lovenox.

Nette progression également pour STMicroelectronics avec +3,61% à 14,91 euros, pour Arcelor Mittal avec +2,82% à 43,75 euros, et pour Renault avec +2,49% à 105,24 euros.

Au sein du SRD, Atos Origin a repris un peu de couleurs aujourd'hui, montant de 4,04% à 45,76 euros. Le titre a été fortement sanctionné en début de semaine à la suite de l'arrêt des négociations avec d'éventuels repreneurs.

Les baisses sont rares aujourd'hui au sein du CAC 40. Seules trois valeurs terminent dans le rouge: Alstom cède 0,48% à 118,17 euros, EDF 0,16% à 64,89 euros et Michelin 0,09% à 91,39 euros.

Au sein du SRD, les prises de bénéfices se sont accélérées sur Aéroports de Paris, qui perd 0,57% à 86,70 euros. Le titre avait beaucoup monté ces derniers jours sur des rumeurs de privatisation.

Pour finir, un détour par les devises et les marchés pétroliers. L'euro a franchi à nouveau la barre de 1,35 dollar, à 1,3512 dollar. Les tensions sur le pétrole sont vives, le Brent vaut 69,3 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :