Citigroup continue de se renforcer en Asie

 |   |  232  mots
La banque américaine prévoit d'ouvrir une quinzaine d'agences en Chine et d'embaucher 1.000 personnes supplémentaires. Des acquisitions sont également attendues au Japon et à Taiwan.

Citigroup fait de l'Asie sa priorité. En déplacement à Pékin, le patron de la première banque mondiale, Charles Prince, a indiqué qu'il prévoyait de développer la banque à travers des acquisitions à Taiwan ainsi qu'au Japon afin d'accroître massivement ses effectifs. Charles Prince a qualifié le marché chinois de la banque de détail de "hautement prioritaire" et de "crucial" pour la stratégie à long terme de Citigroup.

La Chine reste un des principaux axes de développement de Citigroup en Asie. Après avoir mis la main sur Guandong Development Bank, à la barbe de la Société Générale, la banque américaine prévoit d'embaucher 1.000 personnes en 2007 et d'ouvrir 14 agences supplémentaires.

Le groupe a également laissé entendre qu'il cherchait à accroître sa collaboration avec la Shanghai Pudong Development Bank dont il détient 5%. "Nous cherchons à faire entrer notre relation avec Shanghai Pudong Development Bank dans une nouvelle phase", a déclaré Charles Prince.

La banque a déjà entamé ses projets de croissance en Asie. Elle tente actuellement de racheter le courtier nippon Nikko Cordial pour 13,4 milliards de dollars. Si l'opération réussit, "Citi" ajoutera ainsi 12.000 personnes aux 7.000 que le groupe emploie déjà dans la région. Même schéma à Taiwan où Citigroup est en train de boucler l'acquisition d'une banque locale qui lui permettra d'accroître ses effectifs de 2.000 employés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :