Jaguar et Rover intéresseraient des fonds et des constructeurs indiens

Ford devrait prochainement recevoir plusieurs offres, émanant de fonds et de constructeurs indiens, pour les marques Jaguar et Land Rover dont il a décidé de se séparer.

La cession de Jaguar et Land Rover va-t-elle enfin entrer dans une phase active? D'après le New York Times de ce jeudi, Ford va recevoir plusieurs offres, émanant pour la plupart de fonds, pour les marques Jaguar et Land Rover dont il a décidé de se séparer.

Parmi les prétendants figurent le fonds Cerberus Capital Management, qui a conclu en mai le rachat de Chrysler Group à DaimlerChrysler, indique le journal. Ripplewood Holdings, société d'investissement dirigée par un ancien responsable de Chrysler, Thomas Stallkamp, pourrait aussi soumettre une offre, tout comme One Equity Partners, qui compte parmi ses associés l'ancien directeur général de Ford, Jacques A. Nasser.

Mais les fonds pourraient être en concurrence avec des industriels du secteur. En effet, le constructeur automobile indien Tata Motors et le groupe Mahindra envisagent de faire des offres séparées pour les marques de luxe britanniques Jaguar et Land Rover, rapportaient jeudi des médias indiens. Selon ces médias, la double transaction, si elle se réalise, avoisinerait les 1,3 à 1,5 milliard de dollars.

Ford, qui a enregistré une perte nette de 12,6 milliards de dollars en 2006, a annoncé le mois dernier qu'il examinait toutes les options, y compris la cession de ses filiales de luxe britanniques Jaguar et Land Rover. Tata Motors, premier constructeur automobile indien, a signé un accord de confidentialité avec Ford pour accéder aux comptes des deux célèbres filiales qui emploient 19.000 personnes en Grande-Bretagne, a indiqué le quotidien Business Standard citant des sources anonymes.

Tata pourrait financer une offre éventuelle avec son partenaire de coentreprise Fiat. Pour sa part, Mahindra and Mahindra (véhicules utilitaires et tracteurs) a également signé un tel accord avec Ford, selon The Economic Times. Mahindra and Mahindra serait en fait surtout intéressé par Land Rover, mais il pourrait préparer une offre conjointe puisque les deux marques britanniques sont proposées ensemble.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.