HSBC : baisse attendue de 28% du bénéfice au premier semestre

 |   |  238  mots
HSBC, la première banque européenne, pourrait voir son bénéfice avant impôt fondre de 28% au premier semestre, selon les analystes de JP Morgan. Ils s'attendent à une perte pour les activités américaines du groupe et à une nette baisse des résultats en Europe.

HSBC pourrait voir son bénéfice avant impôts diminuer de 28% à 10,3 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros) au premier semestre, contre 14,2 milliards (9 milliards d'euros) l'an dernier à la même époque, selon les analystes de JP Morgan.

Une nouvelle détérioration dans les activités de crédit du groupe aux Etats-Unis expliquerait cette contre-performance. Pour la zone nord-américaine, JP Morgan s'attend à une perte de 1,67 milliard de dollars (1,06 milliard d'euros) sur les six premiers mois de l'année. L'an dernier, cette même branche avait généré un profit de 2,44 milliards de dollars (1,55 milliard d'euros).

L'exposition d'HSBC aux CDO (obligations adossées à des actifs) a augmenté de 8 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros) depuis décembre 2007, d'après JP Morgan. Depuis le début de la crise du subprime l'an dernier, la première banque européenne a enregistré 468 milliards de dollars (298 milliards d'euros) de pertes et de dépréciations.

Pour l'Europe, qui représentait 32% du résultat avant impôt d'HSBC au premier semestre 2007, JP Morgan table sur une chute de 22% du bénéfice à 3,16 milliards de dollars (2 milliards d'euros).

Mais les performances du groupe restent soutenues par ses activités en Asie, où il est fortement implanté. Sa branche de Hong-Kong génère 41% de son bénéfice avant impôt et, pour le premier semestre 2008, elle devrait présenter un bénéfice de 4,18 milliards de dollars (2,66 milliards d'euros), en progression de 25%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :