Casio dégage une meilleure rentabilité pour son premier trimestre

 |   |  340  mots
Malgré un chiffre d'affaires en léger recul, le fabricant japonais d'appareils électroniques et de montres Casio affiche au premier trimestre de son exercice annuel 2008-2009 une nette amélioration de ses bénéfices, notamment grâce aux montres et aux encyclopédies électroniques.

Le fabricant japonais d'appareils électroniques et de montres Casio Computer a enregistré au premier trimestre de son exercice 2008-2009 publié ce mercredi, une augmentation de 85% sur un an de son bénéfice net. Celui-ci ressort ainsi à 3,95 milliards de yens (24 millions d'euros) contre 2,13 milliards un an plus tôt.

Cette performance est liée à l'amélioration de son profit d'exploitation, multiplié par près de quatre à 4,16 milliards de yens. Alors que dans le même temps (d'avril à juin), le chiffre d'affaires a subi un recul de 2,5% sur un an à 116 milliards de yens. Si bien que Casio affiche une marge d'exploitation de 3,58% du chiffre d'affaires.

Le groupe s'est particulièrement félicité de la très forte rentabilité de ses montres et encyclopédies électroniques, domaines dans lesquels il excelle depuis plusieurs années. Mais ce ne sont pas les seuls, car le groupe indique dans son communiqué financier que les téléphones portables, qu'il produit pour des opérateurs du Japon et des Etats-Unis sous les marques Casio et Hitachi, ont également connu un bon trimestre, ainsi que ses appareils photo numériques au nom générique "Exilim".

La branche des composants, le principal handicap du groupe l'an passé, a également apporté une contribution positive aux résultats, même si ses ventes ont baissé à cause de la chute des tarifs des petits écrans à cristaux liquides nus pour divers appareils.

Pour l'ensemble de l'exercice qui sera clos le 31 mars 2009, Casio a maintenu ses objectifs initiaux; lesquels prévoient de doubler quasiment le bénéfice net à 23 milliards de yens (+87%) pour un chiffre d'affaires annuel attendu en hausse de 1,1% à 630 milliards. Le groupe affiche son optimisme concernant les performances de ses appareils photo comme de ses montres, ainsi que pour ses encyclopédies électroniques qu'il propose désormais dans un nombre croissant de pays étrangers. Il souhaite également étendre sa gamme de terminaux mobiles au Japon et ailleurs pour fortifier cette activité qui a recouvré sa santé après un petit passage à vide en début d'année dernière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :