Republic Services rejette l'offre de Waste Management

 |   |  141  mots
Waste Management voit repousser sa proposition de mariage pourtant portée à 6,73 milliards de dollars. Republic Services préfère mener son projet de fusion avec Allied Waste.

Le plan du groupe américain de ramassage des ordures Waste Management, 13,31 milliards de dollars de chiffre d'affaires, de racheter son homologue Republic Services (3,17 milliards) et de l'empêcher ainsi de s'unir avec un troisième larron Allied Waste (6,06 milliards) prend du plomb dans l'aile.

Sa cible vient en effet de refuser sa proposition, pourtant portée de 6,19 à 6,73 milliards de dollars. Republic Services préfère mener le projet de fusion avec Allied Waste à 6,07 milliards de dollars, annoncé le 23 juin. D'autant qu'il estime que la proposition de son assaillant le sous-évalue nettement et qu'en outre, la direction de Republic Services n'a pas répondu à ses questions.

Waste Management s'est dit "déçu" de cette réponse, défend son offre et son prix et évalue toutes les options qui se présentent à lui, sans exclure le lancement d'une offre hostile

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :