Présidentielle américaine : les républicains s'affrontent dans le Michigan

 |   |  432  mots
Les prétendants républicains à la Maison Blanche s'affrontent au cours de primaires ce mardi dans le Michigan, un Etat sinistré par la crise de l'automobile. Les démocrates sont absents de cette compétition. Le sénateur de l'Arizona John McCain, nouvel espoir du camp républicain, souhaite renouveler sa victoire obtenue dans le New Hampshire mardi dernier.

Les prétendants républicains à la Maison Blanche s'affrontent ce mardi dans le Michigan, un Etat sinistré par la crise de l'automobile, au cours de primaires qui pourraient sonner le glas des ambitions présidentielles de plusieurs candidats à l'investiture. Les démocrates sont absents de cette compétition, en raison d'un différend entre la direction nationale et les instances locales du parti démocrate sur la date des primaires.

Plus de 7 millions d'électeurs (davantage que le nombre d'habitants de l'Iowa et du New Hampshire réunis, les deux Etats qui ont déjà voté) sont inscrits sur les listes électorales. Le sénateur de l'Arizona John McCain, nouvel espoir du camp républicain depuis sa victoire dans le New Hampshire mardi dernier, souhaite renouveler cette performance. Plusieurs sondages publiés ce week-end et lundi donnaient une légère avance à John McCain face à ses principaux rivaux.

Talonnant le sénateur de l'Arizona, l'ancien gouverneur du Massachusetts, Mitt Romney joue gros dans le Michigan, Etat où il est né et a grandi et dont son père a été le gouverneur. L'enfant du pays a dépensé des millions de dollars dans l'Iowa et le New Hampshire n'arrivant à gagner ni l'un ni l'autre de ces Etats. Il a promis de rester dans la course quoiqu'il arrive mais un échec mardi pourrait mettre un terme à sa campagne. Mitt Romney a mené une campagne active dans le Michigan, l'Etat qui compte le plus fort taux de chômeurs de tous les Etats-Unis, axant son discours sur l'économie et promettant de relancer une industrie automobile moribonde. Entre 2000 et 2007, le Michigan a perdu 275.000 emplois dans le secteur industriel. 10,5% de la population (estimée à un peu plus de 10 millions) vit sous le seuil de pauvreté.

Vainqueur des caucus de l'Iowa, l'ancien gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee est crédité de la troisième place ce qui, si cela se confirme, suffirait à maintenir l'ancien pasteur baptiste dans la course. Mike Huckabee qui bénéficie d'un solide appui chez les chrétiens évangélistes apparaît toutefois en meilleure position pour les primaires de Caroline du Sud prévues samedi.

L'ancien sénateur du Tennessee Fred Thompson, très offensif au cours du dernier débat télévisé républicain jeudi dernier, a dédaigné le Michigan pour se concentrer sur la Caroline du Sud. Quant à Rudolph Giuliani, il continue de tout miser sur les primaires de Floride prévues le 29 janvier quelques jours avant le "méga-mardi" du 5 février quand une vingtaine d'Etats, dont New York et la Californie, se prononceront à leur tour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :