Electronic Arts limite ses pertes trimestrielles

L'éditeur américain de jeux vidéo actionnaire d'Ubisoft, Electronic Arts, a limité ses pertes au premier trimestre de son exercice, mais il n'a pas atteint les attentes du marché. Le groupe a tout de même confirmé ses prévisions annuelles.

1 mn

Le leader mondial des jeux vidéo, l'américain EA, Electronic Arts (maintenant concurrencé par Vivendi Games qui a racheté l'américain Activision), qui détient 15,37% du capital de français Ubisoft, a enregistré une perte de 95 millions de dollars entre avril et juin 2008, contre une perte de 132 millions il y a un an à la même époque. Par action, elle ressort à 30 cents, mais en incluant les éléments exceptionnels, la perte monte à 42 cents par action. Le marché s'attendait un résultat négatif de 33 cents par actions.

Le chiffre d'affaires a été dopé par des recettes exceptionnelles de 231 millions de dollars, qui avaient été différées. Il a plus que doublé par rapport à l'année dernière et se monte à 804 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, il a tout de même progressé de 41% à 609 millions de dollars, alors que le marché attendait 640 millions. Les ventes du groupe ont été tirées par l'un de ses jeux vedettes, Rock Band, et par le succès de ses nouveaux jeux Battlefield: Bad Company et UEFA Euro 2008.

EA a réitéré ses objectifs pour l'ensemble de son exercice (clos en mars 2009), à savoir un bénéfice par action (BPA) hors exceptionnels compris entre 1,30 et 1,70 dollar, pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 4,9 à 5,15 milliards de dollars. Ces prévisions sont globalement conformes aux attentes du marché.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.