La Banque de France exclut une récession au troisième trimestre

 |  | 232 mots
Lecture 1 min.
Selon la première estimation de la Banque de France, la croissance du PIB tricolore sera de 0,1% au troisième trimestre. Le recul enregistré au deuxième ne se poursuivrait donc pas.

Selon une première estimation de la Banque de France, la croissance du produit intérieur brut (PIB) français devrait être de 0,1% au troisième trimestre 2008. Cela signifie que la France qui a connu une baisse de son PIB au deuxième trimestre de 0,3% contre une légère hausse attendue éviterait la récession, marquée par un recul de la croissance sur deux trimestres consécutifs.

Selon la Banque de France, l'acquis de croissance pour 2008 à la fin du troisième trimestre serait de 1% (retrouvez le communiqué de la Banque de France relatif à l'enquête mensuelle de conjoncture publiée le 18 août 2008 en cliquant dans l'espace : "pour aller plus loin").

Cela ne veut pas dire que tout est rose dans l'Hexagone, loin de là. L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie de la Banque de France a reculé en juillet de 95 à 92 ce qui est synonyme de recul d'activité.

Le taux d'utilisation des capacités de production a légèrement fléchi et continue de s'établir à un niveau inférieur à sa moyenne de longue période. Le courant de commandes nouvelles est resté stable, malgré un léger repli de la demande de l'Union Européenne. Le niveau des carnets de commandes a baissé mais demeure au-dessus de la normale. Les stocks de produits finis ont légèrement progressé tout en restant proches du niveau désiré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :