Pouvoir d'achat : plus d'un Français sur deux incrimine le passage à l'euro

Le changement de monnaie est la première cause de la baisse du pouvoir d'achat pour 57% des Français, selon un sondage TNS Sofres pour l'association Lire la politique. La baisse de la TVA et l'augmentation du Smic et des minima sociaux comptent parmi les mesures plébiscitées.

Et toujours le passage à l'euro ! Six ans plus tard, l'entrée en vigueur de la monnaie unique est considérée comme la cause première de la hausse du coût de la vie par une majorité de Français. Selon un sondage TNS Sofres pour l'association Lire la politique, dont l'intégralité sera publiée vendredi, ils sont 57% à penser cela. "Il est très frappant de voir que l'euro continue d'être identifié comme la première cause de baisse du pouvoir d'achat des Français", s'étonne Brice Teinturier, directeur général adjoint de la Sofres.

Aucune autre cause fait autant consensus pour expliquer la stagnation ou la baisse du pouvoir d'achat observée par les Français ces dernières années, que ce soit la stagnation des salaires, citée par 16% des personnes interrogées, la hausse des prix des produits pétroliers (12%) ou la hausse du coût du logement (5%).

Concernant les remèdes à mettre en oeuvre pour améliorer le pouvoir d'achat, certaines mesures proposées par le gouvernement recueillent une majorité d'avis favorables. Ainsi 66% des Français attendent un "effet plutôt positif" du développement annoncé de l'intéressement des salariés dans les entreprises, de même que 62% voient d'un bon oeil l'encadrement de l'augmentation des loyers, qui sera rétroactive au 1er janvier 2008.

Mais les Français plébiscitent essentiellement des meusures non prévues par le gouvernement pour accroître leur niveau de vie. Ainsi, 89% d'entre eux plaident pour une baisse des taxes sur les carburants, alors qu'une baisse de la TVA est citée par 85% des personnes interrogées. Egalement en haut de l'affiche, l'augmentation du Smic et des minima sociaux, citée par 84% des Français, et la baisse des charges sur les salaires (79%).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.