L'INRIA a présenté son plan 2008-2012

L'Institut de Recherche en Informatique a présenté son 4e plan stratégique. Au programme des cinq prochaines années: une plus forte implication dans la biologie et la santé, et une approche plus globale des systèmes.

Internet du futur, recherche logicielle et médecine numérique seront au menu des travaux menés pendant les cinq prochaines années par l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA). L'institut a présenté son 4ème plan stratégique qui couvre la période 2008-2012. Fort d'un budget 2008 de 186 millions d'euros, il emploie 2.800 chercheurs dont un millier de doctorants, sur 8 sites en France, dont 3 ont été créés en 2008 (Bordeaux, Lille et Saclay).

"Les deux grands messages de ce quatrième plan stratégique sont que nous allons nous impliquer plus fortement dans les secteurs de la biologie et de la santé, où la modélisation et la simulation deviennent incontournables, et nous allons adopter une vision encore plus globale des systèmes", a expliqué Michel Cosnard, président-directeur général. Interrogé sur les relations de l'INRIA avec le CNRS et les universités, et sur la place de l'institut dans le futur paysage de la recherche, Michel Cosnard a évoqué la possibilité de créer "un grand institut du numérique" en ajoutant que ce n'était pas à lui d'en décider...

Il a également insisté sur le rôle joué par l'INRIA dans le développement économique. L'institut a donné naissance à une centaine de start-up, qui ont contribué au transfert de technologies et au développement économique du pays. Il a par ailleurs précisé que 20% du budget proviennent de contrats avec l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), la Commission Européenne ou les industriels. Après avoir créé des laboratoires communs de recherche avec Alcatel-Lucent, Microsoft ou EADS entre autres, l'INRIA devrait prochainement annoncer la création d'un tel laboratoire avec Total.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.