Paris termine dans le vert après les statistiques américaines

 |   |  405  mots
Après avoir pris plus de 3% hier, la Bourse de Paris a continué sur sa lancée. Le CAC 40 clôture sur une hausse de 0,30% à 4.855 points. Les investisseurs ont été notamment rassurés par de bonnes ventes de détail aux Etats-Unis au mois de janvier, ce qui éloigne les craintes de récession.

La séance à Paris a été aussi marquée par la publication de nombreux résultats annuels. Ceux de PSA Peugeot Citroën ont été particulièrement salués, avec une hausse de 4,74% à 49,90 euros. Le marché salue la nette amélioration des performances opérationnelles. Toujours dans le secteur automobile, Renault, qui annonce ses résultats annuels demain matin, prend 3,54% à 74,55 euros et Michelin 2,06% à 62,90 euros.

C'est Air-France KLM qui signe ce soir la meilleure performance du CAC, avant la publication demain matin des résultats du troisième trimestre. Le titre gagne 4,83% à 19,50 euros.

Très forte hausse du titre Lagardère, l'un des actionnaires d'EADS, de 3,36% à 50,42 euros. Le site Internent de l'hebdomadaire Challenges affirmait aujourd'hui que Lagardère faisait courir la rumeur d'un abandon de l'accusation des délits d'initiés chez EADS et d'une requalification en défaut d'informations aux actionnaires. Une information démentie cet après-midi par le groupe. Le titre EADS est en revanche mal orienté, cédant 1,24% à 16,65 euros.

Hausse aussi pour EDF, après des ventes en 2007 en progression de 1,2% à 59,63 milliards d'euros. Le titre gagne 1,21% à 70,69 euros. C'est légèrement supérieur aux attentes.

Sanofi-Aventis est en légère hausse de 2% à 53,55 euros. On a appris que Total, qui est un des actionnaires du laboratoire, a continué à vendre des parts dans Sanofi depuis le début de l'année.

Total pour sa part est quasi-stable après ses résultats annuels. Le titre cède 0,1% à 49,45 euros. Le bénéfice a baissé de 3% à 12,2 milliards d'euros, principalement à cause de la parité euro/dollar. Mais sa production de pétrole est en hausse de 1,5%, à la différence de tous les autres majors du secteur.

Arcelor Mittal s'inscrit en net recul de 3,58% à 47,39 euros. Le groupe a pourtant dégagé en 2007 un bénéfice record de 7,5 milliards d'euros en hausse de 30%. En revanche, le numéro un mondial de l'acier est prudent pour cette année, c'est ce qui inquiète les marchés.

Très forte baisse aussi pour Cap Gemini avant la publication demain matin de ses résultats annuels. L'action perd 3,24% à 34,30 euros.

Nets reculs aussi pour Vinci (-2,15% à 44,41 euros) et pour Vallourec (-2,13% à 128,15 euros).

Les cours du pétrole demeurent stables après la hausse moins forte que prévu des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis, à 92,64 dollars pour le baril de WTI et 92,88 dollars pour le Brent. L'euro s'échange à 1,4569 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :