Pour Strauss-Kahn (FMI) , aucune région du monde ne sortira indemne de la crise financière

 |   |  289  mots
Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds monétaire international, s'inquiète ouvertement des conséquences de la crise financière actuelle sur toutes les économies, y compris les émergentes.

Les conséquences macroéconomiques de la crise financière mondiale seront graves et aucune région ne s'en sortira complètement indemne, a estimé ce mercredi le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn. En Inde pour une visite de trois jours, il a estimé que les autorités devraient répondre à un éventuel ralentissement économique, via un mélange de mesures budgétaires et monétaires pour soutenir la demande intérieure.

Selon le patron du FMI, l'économie mondiale est entrée dans une période difficile, avec l'extension de la crise financière à l'économie réelle. "Je pense que les effets se feront de plus en plus sentir en Europe et je ne pense pas que les économies émergentes soient immunisées contre la crise", a déclaré l'ancien ministre français de l'Economie.

"C'est devenu un problème mondial qui demande une solution mondiale. Les marchés émergents doivent se joindre aux pays industriels en ce qui concerne les réponses en matière économique et de régulation", estime-t-il. Ils "doivent étudier quelles seraient leurs réponses à un ralentissement économique et quelle est leur marge de manoeuvre pour un assouplissement monétaire dans certains pays ou des mesures de relance budgétaire dans d'autres", a poursuivi le directeur général du Fonds, reprenant des recommndations que le FMI a déjà prônées pour les pays industrialisés.

"Les économies des pays industrialisés et des pays émergents sont comme deux chevaux attelés ensemble (...) Si l'un d'entre eux est fatigué, l'autre peut tirer la charge pendant un moment. Mais si l'un s'arrête complètement, aucun des deux n'ira très loin" a-t-il averti.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :