1000 milliards de dollars

 |   |  327  mots
Marc Fiorentino.
Marc Fiorentino. (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Ce cap symbolique fait à nouveau l'actualité.

Cette fois ce n'est pas un des GAFA qui voit sa valeur en bourse atteindre ce seuil.

C'est l'État Américain.

Plus précisément le déficit de l'État Américain.

EXPLOSION
Trump a lancé une politique de relance budgétaire massive alors que la croissance américaine restait solide et que le pays était en situation de plein emploi.
La conséquence est évidente : le déficit budgétaire explose.
984 milliards de $.
Une hausse de plus de 25% en un an.

4.6%
Le déficit atteint les 4.6% du PIB.
Mais, comme partout, who cares ?...
Certes aux États-Unis les taux d'intérêt ne sont pas négatifs comme en Europe, mais il semble que le financement des dettes d'Etat n'inquiète plus personne...
Il ne reste plus que l'Allemagne pour défendre l'équilibre budgétaire dans le monde, apparemment un concept du passé.
Le problème est le suivant : les États-Unis doivent créer de plus en plus de déficit pour une croissance marginale de plus en plus faible.
Mais...who cares ?

SURTOUT
que la FED va continuer à baisser ses taux.
Probablement cette semaine.
Pour une troisième fois.
On sait que Jay Powell, le patron de la FED, a cédé aux pressions de Trump et a lancé la FED dans un cycle de baisse des taux.
Malgré une croissance solide.
Malgré le plein emploi.
Pas très cohérent.

NO COMMENT
(J'avais envie d'écrire la "bonne nouvelle du jour" mais je me suis retenu...)
Baghdadi, le chef de Daech, est mort dans une opération des forces spéciales américaines au nord de la Syrie.

LA QUESTION DU JOUR
Why the rich can't stop getting richer?
Le New York Times se penche sur la question.
Bernie Sanders déclare : « Billionaires should not exist ».
Peut-être.
Mais...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2019 à 10:37 :
"Mais...who cares ?"

Les banques mondiales mangent dans la main des USA, si les USA s'écroulent les banques mondiales ne pourront plus manger, la finance est totalement liée aux états unis qu'ils seront toujours obligés de financer s'ils veulent continuer de régner sur le monde.

L'argent n'a pas de valeur, américains et banquiers le savent bien finalement, tout repose sur la puissance politique des décideurs et première puissance dans tous les domaines, imposant un système économique qu’elle a concu, les états unis dominent le monde qui n'a aucune chance de rivaliser car les américains font les règles du monde.

D'ailleurs c'est bien simple, souvenons nous de Macron qui affirmait que "TOTAL fait ce qu'il veut !" Ben TOTAL a choisi d'obéir aux états unis ! Parce que les entités économiques ne sont rien sans entités politiques pour les guider, seules elles font comme en UE, elles partent vers là où il y a de la puissance et donc de la volonté de gouverner. Contempler l’Amérique régner.

"Plus on est riche et plus on a envie de gagner plus"

Hé oui, déclin oligarchique oblige, on est en plein dans le phénomène que redoutait Nietzsche aux conséquences multiples et désastreuses sur l'ensemble de la civilisation.

"«Seul devrait posséder celui qui a de l'esprit: autrement, la fortune est un danger public. Car celui qui possède, lorsqu'il ne s'entend pas à utiliser les loisirs que lui donne la fortune, continuera toujours à vouloir acquérir du bien: cette aspiration sera son amusement, sa ruse de guerre dans la lutte avec l'ennui. C'est ainsi que la modeste aisance, qui suffirait à l'homme intellectuel, se transforme en véritable richesse, résultat trompeur de dépendance et de pauvreté intellectuelles. Cependant, le riche apparaît tout autrement que pourrait le faire attendre son origine misérable, car il peut prendre le masque de la culture et de l'art: il peut acheter ce masque. Par là il éveille l'envie des plus pauvres et des illettrés - qui jalousent en somme toujours l"éducation et qui ne voient pas que celle-ci n'est qu'un masque - et il prépare ainsi peu à peu un bouleversement social : car la brutalité sous un vernis de luxe, la vantardise comédien, par quoi le riche fait étalage de ses "jouissance de civilisé" évoquent, chez le pauvre, l'idée que l'argent seul importe, - tandis qu'en réalité, si l'argent importe quelque peu, l'esprit importe bien davantage.» " Nietzsche

"Les riches continuent à pédaler car ils ont peur que le monde s’effondre et leur richesse avec"

Et vu que "tout est bruit pour celui qui a peur" Sophocle, ils ne voient pas que c'est leur pédalage qui détruit encore plus vite le monde.

"73% des Français sont opposés au voile pendant les sorties scolaires."

Ben oui parce que nous autres en UE qui sombre dans le déclin tel le TITANIC dont l'orchestre continue quand même de jouer, même si c'est de plus en plus faux parce que l'eau est à leurs pieds, nous avons des débats médiatiques qui nous élèvent tellement ! Avec un rassemblement national de plus en plus en passe de prendre le pouvoir dans notre pays alors que n'exposant aucune solution économique crédible, pire nous faisant croire qu'en éliminant l'islamisme nous allons retrouver de la croissance et de la prospérité ! AU SECOURS !!!

"Ha^te toi déclin !" Nietzsche

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :