La Bourse de Paris termine la séance sur une note positive, dans le sillage de Wall Street

 |   |  427  mots
Le CAC termine la séance sur un gain de 2,96% à 4.080 points.
Dans le sillage de la nette hausse à Wall Street, la Bourse de Paris s'est envolée en fin de séance. Le CAC termine sur un gain de 2,96% à 4.080 points. Les mauvais chiffres de l'emploi aux Etats-Unis ont relancé les spéculations sur une prochaine baisse des taux de la Fed. Sur la semaine, l'indice phare de la place parisienne a cependant reculé de 1,98%.

 

Le secteur bancaire a largement soutenu le marché aujourd'hui. Les investisseurs attendent dans les prochaines heures l'adoption ou non du plan Paulson par la Chambre des représentants aux Etats-Unis. De plus, BNP paribas, Société Générale et Crédit agricole profitent d'un relèvement d'objectif de cours de la part de Goldman Sachs. BNP Paribas s'envole ainsi de 9,42% à 71,34 euros,  Société Générale gagne 7,32% à 68,64 euros et Crédit Agricole prend 6,14% à 15,39 euros. A noter que pour Crédit Agricole, la banque japonaise Norinchukin a annoncé avoir acheté 0,5% du capital pour 205 millions d'euros.


Sur le SRD, Natixis s'envole de 14,04% à 2,68 euros sur de nouvelles rumeurs de retrait de la cote.

Parmi les banques, seul Dexia limite son rebond. Le titre ne progresse que de 0,2% à 8,53 euros. Axel Miller, l'ancien patron de la banque, a renoncé à ses indemnités de départ. De plus, des informations comme quoi le président de CNP assurances, Gilles Benoist, pourrait le remplacer ont été démenties.

 

Toujours dans le secteur financier, l'assureur Axa progresse de 4,67% à 23,09 euros. L'américain AIG a confirmé la vente de certaines de ses activités. Le groupe va se recentrer sur l'assurance dommages.

Quant au titre ArcelorMittal, il bondit ce soir de 9,69% à 33,23 euros. C'est la plus forte hausse du CAC. Le titre s'est redressé après avoir touché un plus bas annuel à 29,10 euros.

Egalement dans le vert, Michelin affiche un gain de 5,2% à 43euros17. Le groupe a maintenu l'objectif d'une marge opérationnelle à 10% en 2010. Il n'a aussi pas renoncé à verser un dividende au titre de l'exercice 2008.

Belle progression aussi pour Alstom qui termine sur un gain de 4,65% à 49,49 euros. Le groupe a été présélectionné pour un gros contrat ferroviaire en Inde.

Avec la remontée en ce moment des cours du pétrole, les valeurs du secteur signent une belle séance. Total soutient notamment la cote avec une progression de 3,14% à 42,65 euros. De son côté, Vallourec gagne 2,78% à 134,04 euros. A l'inverse, Air France-KLM est pénalisé. Le titre cède 2,87% à 15,07 euros.

Mais c'est Alcatel-Lucent qui signe ce soir la plus forte baisse du CAC. Le titre chute de 5,08% à 2,67 euros. Dans son sillage, ST Microélectronics perd 0,68% à 7,31 euros.

Soulignons également la nette baisse de Pernod Ricard avec un recul de 4,73% de l'action à 56,62 euros.

Pour finir comme d'habitude un détour par les devises et les marchés pétroliers. L'euro évolue toujours autour de 1,38 dollar, à 1,3820 dollar.
Du côté du pétrole, le baril de WTI vaut 93,75 dollars à New York et le baril de Brent s'échange à 93,38 dollars.

 

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :