Société Générale plonge à Paris après une brève suspension

 |   |  155  mots
Le titre de la banque française a perdu plus de 12% à Paris après avoir été réservé à la baisse. Le plongeon serait dû à des rumeurs d'exposition à Volkswagen.

A la Bourse de Paris, la Société Générale a subi une forte baisse. Le titre temrine la séance sur une chute de 12,28% à 33,33 euros, après avoir touché un plus bas depuis au moins cinq ans à 31,36 euros. La cotation de l'action de la banque française a brièvement été réservée à la baisse.

D'après l'agence Reuters, des rumeurs concernant une exposition de l'établissement à Volkswagen circulent parmi les traders. Le titre du constructeur automobile allemand a enregistré une croissance exponentielle de plus de 146% hier. Aujourd'hui, il continue sa progression avec une hausse de 32%.

BNP Paribas et Crédit Agricole ont également plongé aujourd'hui. La banque verte affiche la plus forte baisse du CAC avec un recul de 13,37% à 8,75 euros et celle de la rue d'Antin a perdu 10,36% aujourd'hui, à49,30 euros. En revanche, la franco-belge Dexia n'affiche qu'un repli de 0,74% à 3,90 euros et sur le SRD, Natixis est stable à la clôture à 1,43 euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Spéculations :
J'ose espérer que les banques, qui viennent d'être secourues par les pouvoirs publics, n'ont pas eu l'indécence de poursuivre leurs spéculations que ce soit sur Volskwagen ou TARTEMPION ! Alors que les entreprises sont exangues, que les particuliers ne trouvent plus de financement pour acheter leur logement , leurs meubles ou leurs voitures, ce qui entraîne par ailleurs chômage ou licenciement, cette destruction de capital est proprement scandaleuse ! Et dire que les traders de ces banques et leurs dirigeants perçoivent des salaires pharamineux ! Plus on est incompétent plus on est rémunéré ! Quelle époque !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :