Prises de bénéfices sur les marchés asiatiques

 |   |  265  mots
Après plusieurs séances de fortes hausses, les Bourses de la zone asiatique abandonnent du terrain. A Tokyo, la Bourse a lâché 5% à la clôture.

Les principales Bourses d'Asie se replient ce vendredi, les investisseurs encaissant des bénéfices après plusieurs séances de hausse vertigineuse. Au Japon, tous les regards sont tournés vers la banque centrale qui a comme prévu annoncé dans la journée la première baisse des taux d'intérêt depuis sept ans dans la deuxième économie mondiale, frappée de plein fouet par l'appréciation du yen. Cet abaissement du loyer de l'argent, de 0,50% à 0,30%, complète un plan de relance de 207 milliards d'euros, dont 38 milliards de dépenses publiques directes, annoncé jeudi par le Premier ministre Taro Aso. 


La Bourse de Tokyo, qui a rebondi de plus de 26% au cours des trois dernières séances après avoir touché lundi son plus bas niveau en 26 ans, recule vendredi. L'indice Nikkei cèdait à mi-séance 2,72%.  Une baisse qui s'est accentuée par la suite puisque à la clôture le Nikkei a terminé en recul de 5% à 8.576 points. Sur le mois d'octobre, la Bourse de Tokyo a perdu 24%, soit son recul le plus prononcé. 

Ailleurs, la situation est plus contrastée. Bombay bondit de 8,50% en début de séance, tandis que Taipei a fermé en hausse de 3,99%, la Nouvelle-Zélande de 2,10% et Sydney de 0,4%. A mi-séance, Séoul gagne 3,01%, Singapour 1,26%, mais Hong Kong perd près de 5% et Shanghai 0,77%.

A Tokyo, la Bourse sanctionne surtout  les actions des entreprises qui ont abaissé la veille leurs prévisions de bénéfices, comme le constructeur automobile Mazda, le groupe d'électronique Sharp ou le spécialiste des appareils photo Nikon.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :