La Bourse de Paris signe une séance morose le 24 décembre

 |   |  356  mots
Pour la séance écourtée de ce mercredi, le CAC 40 termine en baisse de 0,39% à 3.116,21 points.

En cette veille de Noël, point de cadeau pour la Bourse de Paris qui termine cette petite semaine boursière dans le rouge. Pour la séance écourtée de ce mercredi, le CAC 40 termine en baisse de 0,39% à 3.116,21 points. A noter que la Bourse de Paris sera fermée vendredi.  

La semaine a été en dents-de-scie pour le titre Veolia. Net repli lundi, puis bond de 6% hier, ce mercredi l'action abandonne 3,44% à 20,61 euros.

 Avec 4,55% de baisse, Saint-Gobain accuse la plus mauvaise performance de l'indice. Le titre termine la séance à 31,50 euros.

 Michelin abandonne 3,68% à 35,58 euros. Le groupe a annoncé la fermeture de son usine d'Alger pendant plus d'une semaine.

 BNP Paribas reste attaqué et recule encore de 0,84% à 29,50 euros. Le titre est pénalisé par le dossier Fortis. Le rachat des activités belges de la banque est bloqué. De plus, Fortis a annoncé ce mercredi une perte de changes de 295 millions d'euros. Après son envolée de 16% hier, Dexia subit des prises de bénéfices et cède 2% à 2,70 euros.  En revanche, le reste du secteur bancaire est dans le vert. Crédit Agricole gagne 2,86% à 7,90 euros, et Société Générale, 0,6% à 33,55 euros.

 On reste sur les hausses, avec Alcatel-Lucent qui a progressé de 0,86% à 1,52 euro. C'est LVMH qui arrive en tête des valeurs du CAC avec un gain de 2,87% à 46 euros.

Sur le SRD, Bic gagne 1,38% à 40,49 euros. Le groupe va acquérir une des activités d'Antalis, la filiale de distribution du papetier français Sequana pour un montant compris entre 33 et 38 millions d'euros. Sequana pour sa part recule de 2,38% à 4,10 euros.

A l'inverse, TF1 recule de 3,25% à 10,42 euros. Le groupe pourrait afficher une baisse de 40% de ses recettes publicitaires en janvier. Par ailleurs, TF1 va devoir s'acquitter d'une amende de 250.000 euros pour être intervenu dans la régie publicitaire de sa chaîne TMC.

Pour finir, un détour par les marchés pétroliers où les cours du pétrole sont en très forte baisse. Le baril de WTI passé en séance sous les 37 dollars s'échange contre 37,22 dollars et le baril de Brent vaut 38,13 dollars. Sur le marché des changes, l'euro est à 1,40 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le résultat boursier est assez "mitigé",mais dans la bonne moyenne ça se maintient.Beaucoup de courage pour ceux qui ont des comptes en bourse!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :