La Bourse de Paris poursuit sur sa lancée

 |   |  420  mots
Très net rebond de la Bourse de Paris à la mi-séance. Le CAC gagne 2,5% à 3.028 points. Le marché est tiré à la hausse par le rally des bancaires. Il attend la présentation du plan de relance de Barack Obama cet après-midi.

Les valeurs du secteur financier tiennent en effet la vedette partout en Europe. BNP Paribas signe la meilleure performance de la mi-journée avec un bond de 13,28% à 28,40 euros. Ce matin, on a appris que le gouvernement belge était en train de renégocier les conditions de ventes des actifs belges de Fortis à l'établissement français. Société Générale prend 10,6% à 33,67 euros, devant Crédit Agricole en hausse de 5,5% à 9,60 euros. L'assureur Axa gagne 6% à 13 euros.

Sur le SRD, Natixis affiche une progression de 5,7% à 1,19 euro. Seule ombre au tableau, Dexia est tout juste dans le vert (+0,7%) à 2,67 euros.

 

Autre très forte hausse ce matin, celle de Schneider Electric. L'équipementier électrique gagne 10,75% à 49,25 euros. Le groupe a annoncé avoir dépassé ses objectifs 2005/2008. Pourtant, dès ce mois de janvier, Schneider Electric table sur un recul de sa marge opérationnelle de 15 à 12% en 2009

 

Dans le même secteur, mais sur le SRD, Carbonne Lorraine est en léger recul de 0,1% à 19,20 euros. L'équipementier électrique a annoncé une hausse de 8% de son chiffre d'affaires en 2008. Mais cette croissance s'est ralentie au quatrième trimestre, avec une augmentation des ventes de seulement 6%.

 

Le secteur automobile est bien orienté. Renault prend 9% à 15,75 euros devant Peugeot (+8,5%) à 13,19 euros. L'équipementier Michelin augmente de 1,3% à 30,50 euros.

STMicroElectronics se maintient dans le vert. Le groupe de semi-conducteur prend 0,15% à 4,30 euros. Il a fait état hier soir d'une perte de 366 millions de dollars au quatrième trimestre et prévoit des suppressions d'emplois dans les mois à venir.

 

Enfin, sur le reste du SRD, Poweo grimpe de 7,7% à 14,54 euros. Hier, le fournisseur d'énergie a annoncé avoir mandaté une banque pour lui trouver un acquéreur.

Du côté des baisses maintenant, elles sont peu nombreuses sur le CAC. Sanofi-Aventis affiche le plus fort recul de l'indice: il perd 2,23% à 44,30 euros. Le groupe pharmaceutique est pénalisé par le ralentissement de la croissance des résultats de son concurrent suisse Novartis au quatrième trimestre. Même scénario pour Nicox sur le reste du SRD, le titre abandonne 0,93% à 8,50 euros.

 

Enfin, NRJ Group chute de 3,65% à 5,57 euros. Le groupe de radio accuse une baisse de 7,9% de son chiffre d'affaires en 2008, dont 10,7% sur le seul quatrième trimestre. Il s'attend à un nouveau recul de ses ventes dans les mois à venir.

 

Pour finir, un détour par les marchés pétroliers et les devises: le baril de WTI américain s'échange contre 41,40 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 44,50 dollars. Du côté des devises: l'euro vaut 1,3276 dollar.

 

(également disponible en vidéo)
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :