La Bourse de Paris se reprend dans le sillage de Wall Street

La Bourse de Paris observe un rebond dans le sillage de Wall Street jeudi. A l'ouverture, le CAC prend 1% à 3.040 points.

Le marché est tiré vers le haut par la hausse des valeurs bancaires. Axa signe ainsi la plus forte progression du CAC à l'ouverture: le titre gagne 3,45% à 12,13 euros. Dans son sillage, BNP Paribas suit avec un gain de 2,7% à 37,65 euros, devant Crédit Agricole (+2,25%) à 10,26 euros et Société Générale (+ 2,3)  à 37,90 euros. Enfin Dexia avance de 1,75% à 3,90 euros.

En dehors du CAC 40, Natixis prend 2,3% à 1,80 euro et Euler Hermes s'avance de 3% à 36,58 euros.

 

Bon début de séance également pour Essilor: le titre progresse de 2% à 32,26 euros26. Jeudi, l'action avait été déjà très bien orienté à la suite de la publication de son chiffre d'affaires trimestriel. 

EADS s'adjuge 1,9% à 10,68 euros.

 

LVMH poursuit sa progression. Le titre s'octroie 1,95% à 55,40 euros. Pourtant le groupe a publié mercredi soir un chiffre d'affaires décevant au premier trimestre.

Sanofi-Aventis fait moins bien que le marché: il ne prend que 0,7% à 40,24 euros. Les autorités américaines ont donné leur accord pour le rachat de l'entreprise BiPar Science par le groupe français.

 

Hors CAC 40, le certificat d'investissement Areva prend 1,4% à 376 euros. Le groupe nucléaire a publié des performances trimestrielles en hausse. Selon la presse, Jean-Cyril Spinetta - actuel président du conseil de d'administration d'Air France-KLM - serait amené à piloter aux côté d'Anne Lauvergeon, le leader mondial du nucléaire.

 

On compte les baisses sur les doigts de la main sur le CAC à l'ouverture. C'est Bouygues qui signe le plus fort repli: le titre lâche 2% à 32,60 euros. Le reste du secteur de la construction n'est pas très vaillant: Lafarge perd 0,4% à 41,60 euros. Le groupe a annoncé que son augmentation de capital d'1 milliard et demi d'euros a été souscrite à 172%. Pour sa part, Saint-Gobain abandonne 0,33% à 27euros. Vinci se maintient à 32,95 euros.

 

Mauvais début de journée également pour France Télécom: le titre laisse 0,7% à 16 euros.

En dehors du CAC 40, Valeo abandonne 0,6% à 14,40 euros. Les comptes de l'équipementier sont tombés dans le rouge au premier trimestre.

 

Sur les marchés pétroliers et les devises, les cours du brut se stabilisent autour des 50 dollars. Le baril de WTI américain s'échange contre 49, 63 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 50,10 dollars. Du côté des devises, l'euro remonte à 1,3193 dollar.

 

(également disponible en vidéo)

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.