Les inquiétudes autour des banques plombent la fin de séance à Tokyo

 |   |  227  mots
L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a chuté de 2,67% ce mardi à la clôture.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 2,67% mardi, au plus bas depuis près d'un mois, plombée en fin de séance par les informations selon lesquelles les banques américaines Citigroup  et Bank of America pourraient devoir se recapitaliser. L'indice Nikkei a perdu 232,57 points à 8.493,77 et le Topix, plus large, a abandonné 21,11 points, soit 2,53%, à 811,99. Outre les inquiétudes liées au secteur bancaire américain avant la présentation des résultats des "stress tests" menés par Washington, le marché a été pénalisé par les perspectives peu encourageantes de plusieurs grands noms de la cote nippone.

Sharp a ainsi chuté de 8,77% au lendemain de la publication d'une deuxième perte trimestrielle consécutive, et le sidérurgiste Nippon Steel a abandonné 5,23% après ses résultats annuels, marqués par une baisse de 40% de ses bénéfices. Le groupe prévoit un résultat tout juste à l'équilibre pour l'exercice entamé le 1er avril.

Certaines valeurs pharmaceutiques ont continué de bénéficier des perspectives liées à l'épidémie de grippe porcine, comme Chugai Pharmaceutical, qui a gagné 1,9%.

A contre-tendance de son secteur, la banque Sumitomo Mitsui Financial Group a pris 0,3% après de nouvelles informations de presse sur la reprise d'activités de Citigroup dans l'archipel pour un montant qui pourrait dépasser 500 milliards de yen (3,9 milliards d'euros environ).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La confiance ne peu s'établir que par des actes honètes.La democratie n'est pas un vain mot.Elle vient de nous le rapeler tricher ne sert pas nos intérets .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :