Rhodia voit quelques signes de reprise mais le titre perd du terrain

 |   |  348  mots
Le groupe de chimie a publié pour le premier trimestre une perte nette plus forte qu'attendu par les analystes, mais Rhodia commence à percevoir quelques signes de reprise de l'activité.

Le chimiste Rhodia annonce que son chiffre d'affaires a chuté de 24% sur une base identique au 1er trimestre 2009, à 920 millions d'euros. L'EBITDA récurrent a plongé de 98% à 2 millions pour un résultat opérationnel en perte de 91 millions (bénéfice de 93 millions un an avant). Le résultat net part du groupe est par conséquent déficitaire à hauteur de 134 millions. Un an plus tôt Rhodia avait enregistré un bénéfice de 42 millions. La société a cependant généra un cash-flow libre de 73 millions sur le trimestre, après -38 millions un an auparavant.

Le président Jean-Pierre Clamadieu a a affirmé "Comme nous l'avions anticipé, nous avons été confrontés au premier trimestre à des niveaux de demande exceptionnellement bas. A ceci s'est ajoutée la consommation de stocks de matières premières acquises à coût élevé qui a fortement affecté notre rentabilité. Nous avons toutefois réussi à générer un Free Cash Flow positif grâce à l'ajustement rapide de nos processus de gestion, qui a démontré toute son efficacité". Le dirigeant ajoute "L'effet lié à l'absorption de stocks de matières premières chères est désormais derrière nous. Par ailleurs, nous commençons à percevoir de légers signes de reprise de la demande en Asie et en Amérique Latine et le phénomène de déstockage chez nos clients en Europe et en Amérique du Nord devrait s'achever d'ici à la fin du semestre. Dans un contexte économique très incertain, notre priorité demeure la génération de Free Cash Flow en 2009".

La dette nette consolidée du chimiste est stable à 1,324 milliard, et ce après prise en compte de l'acquisition de McIntyre. Par ailleurs, Rhodia indique avoir "pro-activement renégocié les ratios financiers conditionnant l'utilisation de sa ligne de crédit de 600 millions , pour l'essentiel non tirée". Cette ligne de crédit, à laquelle s'ajoutent 554 millionsde cash, permet au groupe de bénéficier d'une situation de liquidité "très satisfaisante".

En Bourse, le titre Rhodia a perdu 0,72% à 4,98 euros. 

(retrouvez le communiqué de Rhodia).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :