Prises de bénéfices à la Bourse de Paris

 |   |  340  mots
La Bourse de Paris termine la séance en nette baisse sur des prises de bénéfices. Le CAC 40 redescend à 3.248 points, en baisse de 1,93%.

Saint-Gobain est lanterne rouge de l'indice parisien ce lundi. Le titre chute de 6,69% à 26,30 euros.

Il est suivi de près par EADS, qui recule de 6,12% à 11,34 euros. Le marché attend demain les comptes trimestriels du groupe européen. Par ailleurs, sa filiale Airbus indique qu'elle ne devrait pas atteindre son objectif de 300 à 400 commandes cette année.

EDF est également mal orienté. L'action recule de 5,62% à 34,40 euros. Le marché n'a pas apprécié l'accord trouvé avec Centrica sur le dossier British Energy. Centrica va prendre 20% de British Energy pour 2,5 milliards d'euros. En échange, EDF va racheter auprès de Centrica 51% du belge SPE pour 1,3 milliard d'euros. Enfin, les deux partenaires vont créer une coentreprise dans le cadre de la construction de quatre centrales nucléaires au Royaume-Uni.

Mauvaise journée pour Alcatel-Lucent. L'action cède 5,57% à 1,83 euro. L'équipementier télécoms n'aurait pas été retenu pour un méga contrat en Inde. Dans son sillage, ST Microelectronics abandonne 4,22% à 4,76 euros. UBS a en outre abaissé sa recommandation sur le titre.

Le secteur automobile continue de mal réagir aux annonces de Toyota vendredi. Renault se replie de 4,42% à 24,88 euros et Peugeot perd 3,85% à 16,88 euros. Michelin cède pour sa part 4,28% à 41,14 euros.

Seules trois valeurs terminent la séance dans le vert ce soir. Il s'agit d'abord de BNP Paribas. Le titre continue d'être apprécié des investisseurs après la publication de résultats meilleurs que prévu la semaine dernière, il gagne 1,75% à 46,69 euros.

Danone progresse de 0,55% à 38,70 euros et L'Oréal de 0,15% à 57,07 euros grâce à leur caractère défensif.

Enfin, hors CAC 40, Club Méditerranée profite des spéculations autour d'une possible entrée au capital de Bernard Tapie. Le titre avance de 4,97% à 11,30 euros.

Du côté du marché des devises, l'euro est remonté au-dessus de 1,36 dollar à 1,3629 dollar. Les cours du pétrole sont eux en nette baisse. Le baril de WTI américain à New York s'échange contre 57,73 dollars et celui de Brent de la mer du Nord vaut 56,84 dollars.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :