La Bourse de Paris à nouveau dans le rouge

 |   |  297  mots
Dans le sillage de Wall Street et des marchés asiatiques, la Bourse de Paris ouvre en territoire négatif. La tendance est néanmoins hésitante : le CAC 40 ne recule que de 0,26% à 3.240 points.

EADS est sanctionné après la publication de ses résultats trimestriels. Le titre décroche de 3,75% à 10,92 euros. Le groupe a annoncé un bénéfice net de 170 millions d?euros au premier trimestre en baisse de 60% pour un chiffre d?affaires de 8,5 milliards d?euros, en recul de 14%. Ces performances sont inférieures aux attentes. Pour 2009, EADS vise toujours un bénéfice d?exploitation positif même s?il devra passer une nouvelle charge en raison des déboires du programme de l?avion militaire A400M.

Du côté des valeurs finnacières, Dexia est mal orienté. Le titre recule de 3,5% à 4,44 euros. Dans le même secteur, Crédit Agricole fait aussi partie des plus fortes baisses. Le titre perd pour sa part 1,87% à 11,29 euros. Les investisseurs attendent avec impatience les résultats de la banque jeudi avant l'ouverture des marchés.

ArcelorMittal recule dans le sillage des cours des matières premières. Le titre cède 2,11% à 19,99 euros.

A l?inverse, meilleure performance de ce début de matinée, Renault profite des résultats un peu moins mauvais que prévu de son partenaire japonais Nissan. L?action gagne 4,66% à 26,11 euros. Dans son sillage, Peugeot prend 1,27% à 17,15 euros et Michelin 1,82% à 41,80 euros.

EDF se reprend après sa forte baisse lundi suite à l'annonce de son avanture anglaise. Par ailleurs, EDF a annoncé que la publication de ses comptes trimestriels a été reculée à ce soir. Le titre gagne 0,48% à 34,57 euros.

Sur le marché des devises, l?euro évolue toujours au dessus de 1,36 dollar. 1 euro vaut 1,3626 dollar. Sur le marché du pétrole, les cours de l'or noir sont en baisse. Le baril de WTI américain s?échange contre 58,32 dollars. Le baril de Brent vaut lui 57,29 dollars.

 (également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

 

 

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :