La Bourse de Paris dans le vert

 |   |  386  mots
La Bourse de Paris reprend des couleurs ce vendredi. A 10 heures, le CAC 40 progresse de 0,97% à 3.193 points.

Alors que l'indice CAC gagne près de 1% à 10 heures à 3.193 points, EADS en prend la tête avec un bond de 3,86% à 11,70 euros.

Belles performances également pour Cap Gemini dont le gain s'élève à 3,07% à 26,20 euros et Air Liquide qui gagne 3,19% à 67,03 eurso grâce à une hausse de recommandation de UBS.

GDF Suez avance de 2,22% à 27,40 euros. Le groupe a cédé sa participation dans United Power Company au Sultanat d'Oman. Sa filiale, Suez Environnement, évolue également en territoire positif et prend 1,66% à 12,52 euros. Le groupe de services aux collectivités est favori pour remporter un contrat pour une usine de traitement de déchet sur l'île de Guernesey. Le concurrent Veolia progresse de 1,57% à 21,39 euros.

Le secteur financier est également bien orienté dans le sillage de la banque suisse UBS. Cette dernière a annoncé une augmentation de capital de 2,5 milliards d'euros. BNP Paribas prend 2,79% à 47,75 euros, Société Générale 2,22% à 40 euros, Axa 1,72% à 13,60 euros et Crédit Agricole 0,65% à 9,19 euros.

Seul Dexia va de nouveau à l'encontre de la tendance du secteur, en reculant de 1,29% à 5,53 euros.

En restant sur le registre des baisses, notons Sanofi-Aventis qui chute encore de 5,06% à 42,19 euros, après déjà deux séances dans le rouge. Le groupe pharmaceutique va devoir retirer du marché son médicament antidouleur Di-Antalvic. Par ailleurs, le titre est affecté par une baisse de recommandation de Morgan Stanley et de JP Morgan. Les broker s'inquiètent pour un autre médicament, l'antidiabétique Lantus.

Peugeot enregistre pour sa part 1,91% de baisse à 19,03 euros. L'agence de notation Standard and Poor's a placé sous surveillance négative la note du groupe. Elle s'inquiète de la solidité financière du constructeur pour 2009 et 2010.

Du côté du SBF 120, Dassault Systemes recule de 1,38% à 31,06 euros. Morgan Stanley a abaissé son conseil sur la valeur.

Pour sa part, le certificat d'investissement Areva progresse de 0,28% à 418,85 euros. Selon le Financial Times, le gouvernement français envisagerait de vendre 15% du capital du groupe nucléaire.

Enfin, du côté des marchés pétroliers, notons que les cours du brut se sont très nettement redressés. Le baril de WTI américain s'échange ce matin à plus de 71 dollars en Asie tandis que le baril de Brent de la mer du Nord en vaut 70,50. Au chapitre des devises, l'euro vaut 1,4048 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :