Carbone Lorraine baisse après la chute de ses ventes semestrielles

 |  | 274 mots
Lecture 1 min.
Le spécialiste des matériaux haute technologie voit son activité chuter à cause de la faiblesse de la demande à l'échelle mondiale. Il revoit ses perspectives à la baisse pour le reste de l'année.

Carbone Lorraine, leader mondial des solutions en graphite et des composantes électriques, voit l?horizon s?assombrir à l?issue du premier semestre. Pour cette période, le groupe français enregistre un chiffre d?affaires de 303 millions d?euros, en baisse de 13% à périmètre et changes constants. Le recul a été plus brutal au deuxième trimestre (-12% à 145 millions).

Principale raison, la chute brutale des ventes de systèmes et composants électriques de 17%. D'après le communiqué, la vente d?équipement pour moteurs industriels, l?un des points forts du groupe, recule "dans la plupart des zones géographiques". La vente de système et matériaux avancés enregistre une baisse de 7%. "La contraction de la demande des marchés industriels traditionnels en Europe et en Amérique du Nord s?est à nouveau accentuée au cours du trimestre, entraînant une baisse importante des volumes de ventes en équipements graphite", explique le groupe.

Et les perspectives sont sombres. Sans donner plus de détails, Carbonne Lorraine précise que "cette situation et l?absence de signe de reprise ont conduit le groupe à revoir à la baisse ses objectifs de production de graphite pour l?ensemble de l?année 2009. Le contexte économique reste difficile et nous ne constatons pas pour l?instant de signe de reprise."

Le groupe s?accroche désormais aux "marché porteurs" et compte poursuivre sa politique de réduction des coûts pour "limiter l?impact de la baisse de l?activité sur la marge opérationnelle." Il compte maintenir une marge d'exploitation courante supérieure à 9% au premier semestre.

En Bourse, le titre a perdu plus de 3,2% à 19,01 euros.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :