La Bourse de Paris toujours en hausse

 |  | 353 mots
Lecture 2 min.
La Bourse de Paris poursuit sa progression dans un tout petit volume d'échanges. A mi-séance, le CAC gagne 0,5% à 3.633 points.

BNP Paribas enregistre le plus fort recul de l'indice: -1,17% à 58,20 euros à mi-journée. Les marchés ne semblent pas apprécier la cure d'amaigrissement que s'impose la banque.

Pour le reste des titres dans le rouge, il s'agit principalement de valeurs défensives. PPR abandonne 1% à 79,81 euros. L'Oréal cède 0,5% à 61 euros et France Télécom -0,56% à 17,65 euros.

Sanofi Aventis recule de 0,23% à 47,17 euros. On se demande si le groupe pharmaceutique sera en mesure d'honorer ses commandes de vaccin de la grippe H1N1 dans les mois à venir.

Vivendi enregistre lui un petit repli de 0,2% à 18,82 euros. Deutsche Bank est passé à la vente sur le titre.

Du côté des hausses, le secteur de la construction a le vent en poupe, depuis que les économistes parlent de reprise économique avec de plus un plus d'assurance. Bouygues signe la meilleure performance du CAC à mi-séance: +4,2% à 33,86 euros. Saint Gobain et Lafarge prennent tout les deux 3,9%.

EADS est bien orienté: +3,6% à 14,50 euros. La valeur ne semble pas souffrir du fait que certaines compagnies aériennes commencent à vouloir renégocier leurs commandes.

Peugeot affiche une hausse de 2,8% à 20,80 euros. La semaine dernière, le titre a enregistré une baisse, à conte-courant du reste du secteur automobile.

Le sidérurgiste ArcelorMittal profite du bond des cours du pétrole, qui entraîne les matières premières. La valeur avance de 1,8% à 26 euros. Sur le SBF 120, le groupe minier Eramet bondit lui de 8,86% à 222,50 euros. Le titre profite également du relèvement du conseil de Nomura.

Les valeurs parapétrolières ont également le vent en poupe: Vallourec gagne 1,5% sur le CAC, à 109,60 euros et sur le SBF 120, CGG Veritas prend 2,75%, Technip 1,3% et Maurel et Prom 2,2%.

Hors CAC 40 toujours, Poweo prend 4,11% à 20,25 euros. L'autrichien Verbund détient désormais 44,8% du capital du groupe et compte encore monter à 48%.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut redescendent très légèrement et flirtent avec les 74 dollars. Le baril de WTI américain s'échange contre 73,76 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 73,99 dollars. Côté devises, l'euro poursuit sa progression face au dollar à 1 euro pour 1,4310 dollar.

(également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :