La Bourse sanctionne les mauvais résultats semestriels d'Eiffage

 |  | 182 mots
Lecture 1 min.
Le groupe de BTP et de concessions a dégagé un bénéfice net de 50 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, contre 140 millions l'an passé. Et il a revu à la baisse sa prévision de son chiffre d'affaires. A la clôture, à la Bourse de Paris, le titre plonge de 9,3% à 44,95 euros.

Trimestre difficile pour Eiffage. Le groupe français de BTP et de concessions a en effet accusé une chute de 64% de ses profits au premier semestre 2009. Son bénéfice net est en effet tombé à 50 millions d'euros sur la période, contre 140 millions l'an passé à la même époque. Le résultat de 2008 incluait cependant une plus-value de 21 millions d'euros liées à des cessions d'immeubles d'exploitation.

Le résultat opérationnel affiche ainsi une baisse plus limitée, de 9,6% sur un an. Il est passé de 468 millions d'euros l'an passé à 423 millions cette année. Le chiffre d'affaires est quasiment stable, à 6,5 milliards d'euros (-0,2%). Enfin, le carnet de commandes a progressé et s'établit à 10,3 milliards d'euros, soit onze mois d'activité.

En raison de "conditions difficiles", notamment en Espagne et Europe centrale, Eiffage a abaissé sa prévision du chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année. Le groupe ne table ainsi plus que sur des revenus de 13,4 milliards d'euros, contre une précédente estimation de 13,7 milliards.

A la clôture, à la Bourse de Paris, le titre plonge de 9,3% à 44,95 euros.

(retrouvez le communiqué d'Eiffage).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :